L’aventurier Guy Delage, naufragé en Polynésie française

    vendredi 14 août 2015

    P { margin-bottom: 0.08in; }A:link { }EM.ctl { font-family: « Times New Roman »; }Le Centre de sauvetage en mer (MRCC) de Tahiti est venu en aide le 11 août dernier à deux navigateurs en détresse au large de l’île de Tubuai dans l’archipel des Australes.

    P { margin-bottom: 0.08in; }A:link { }EM.ctl { font-family: « Times New Roman »; Le Centre de sauvetage en mer (MRCC) de Tahiti est venu en aide le 11 août dernier à deux navigateurs en détresse au large de l’île de Tubuai dans l’archipel des Australes.

    Il s’agit de Guy Delage, un aventurier connu pour ses explorations en mer et dans les airs, et son épouse.

    C’est à 3 heures du matin mardi que le MRCC a reçu la détection par satellite d’une balise de détresse appartenant à un voilier de 20 mètres, le Dagda, se situant dans le nord est de l’île de Tubuai.

    Le navire polynésien « Tahiti Nui » naviguant dans le secteur a été de suite dérouté sur la zone signalée.

    L’avion Guardian de la Marine nationale a également été mis en alerte à pour parer à toute éventuelle opération de recherche de personnes à la mer.

    Le « Tahiti Nui » ayant retrouvé le voilier à moitié coulé sans personne à bord a continué à suivre les positions indiquées par la balise que lui communiquait le MRCC.

    Les deux naufragés ont finalement été retrouvés sur l’île de Tubuai qu’ils ont rejoint à bord de leur embarcation pneumatique et motorisée avant même que le « Tahiti Nui » ne les rejoignent.

    Ils ont été pris en charge sains et saufs, mais épuisés, par la gendarmerie et le centre médical.

    Après quelques années compliquées consacrées à la construction de son 65 pieds Dagda  à Saint-Martin, Guy Delage avait décidé l’an dernier de prendre enfin du bon temps sur l’océan. Après le cap sur Panama, cet aventurier avait décidé de voguer vers le Pacifique, avec les Marquises et les Tuamotu en ligne de mire. Malheureusement, sa Transpacifique prend fin aux Australes.

    Ce nouvel accident en mer fait écho aux deux récentes disparitions en Polynésie française de Laurent Bourgnon, disparu en mer lors d’une plongée en eau profonde dans les Tuamotu ou plus récemment encore de Philippe Germa, directeur général de WWF France, disparu le 10 août lui aussi lors d’une plongée aux Tuamotu.

    BP et JeH

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete