Habillage fond de site

L’Aviation civile sans « pilote »

mercredi 20 décembre 2017

 

La Direction de l’aviation civile exploite 43 des 47 aérodromes de Polynésie française (Crédit: Benoit Buquet).

La Direction de l’aviation civile exploite 43 des 47 aérodromes de Polynésie française (Crédit: Benoit Buquet).


Le ministre de l’Équipement et des Transports, Luc Faatau, a prévu
de proposer ce mercredi un nom pour la direction de l’aviation civile. En plus de Jean-Christophe Shigetomi, qui a démissionné le 3 novembre, il faut aussi remplacer l’adjointe partie
à la retraite en novembre. Faible taux d’encadrement, conflits sociaux et tensions politiques, le prochain directeur de l’aviation civile va hériter d’une situation compliquée.

 

La Direction de l’aviation civile (Dac) navigue à l’aveugle. Désertée par ses cadres dirigeants, dont le directeur lui-même, Jean-Christophe Shigetomi, démissionnaire depuis le 3 novembre et en arrêt maladie depuis vendredi dernier, la Dac est un navire sans capitaine. Si le ministre de tutelle annonce une nomination possible dès mercredi, le nouveau directeur de ce service du territoire va hériter d’une situation explosive, notamment sur le plan social.

“J’ai trois noms et je ne peux rien vous dire parce que je suis en train de négocier. Mais ce sera quelqu’un d’ici. Et si la décision est prise, vous le saurez”, a assuré Luc Faatau à La Dépêche de Tahiti hier. Le ministre de l’équipement et des transports pourrait faire une proposition au gouvernement à l’occasion du conseil des ministres de ce mercredi. Il n’est pas garanti qu’un nom sera arrêté, mais il y a urgence.

La Direction de l’aviation civile de la Polynésie française, dont le siège est à Puurai, emploie 230 personnes et exploite 43 des 47 aéroports de la Polynésie française. Ceux de Tahiti, Bora Bora, Raiatea et Rangiroa sont exploités par l’État. Les responsabilités sont importantes et, en l’absence de dirigeant, incombent directement au ministre de tutelle.

Faible taux d’encadrement

Si le nom proposé par Luc Faatau est accepté par le conseil des ministres mercredi, le nouveau directeur va hériter d’une mission pour le moins compliquée. “Les agents savent ce qu’ils ont à faire, ça tourne, mais il manque un capitaine”, résume Jean-Christophe Shigetomi, joint par téléphone.
En fait, il ne manque pas seulement le capitaine. La directrice adjointe, Marie-Claire Miyaguchi, qui a aussi officié comme directrice par intérim, vient également de quitter la Dac, mise à la retraite par une décision du tribunal administratif qui a annulé sa prolongation d’activité.
Son adjointe poussée dehors, Jean-Christophe Shigetomi a lâché prise en démissionnant le 3 novembre : “Je faisais déjà le travail de quatre cadres. Et on m’enlève mon adjointe ! Je ne vais pas faire toute l’aviation civile tout seul”, s’emporte-t-il au téléphone.
Le 21 novembre, Marie-Claire Miyaguchi a définitivement quitté son service. Et vendredi dernier, 15 décembre, Jean-Christophe Shigetomi a été placé en arrêt maladie. Il parle de “burn out” et avoue avoir “mis un genou à terre”.

 

Tensions sociales

À la Direction de l’aviation civile, les relations sociales semblent également compliquées. Après la démission de Jean-Christophe Shigetomi, un courrier anonyme, écrit par “des agents de la Direction de l’aviation civile”, parlait de “Mr Barff qui exerce un harcèlement permanent sur la direction et nombre d’agents de la Dac” et “se croit au dessus des lois car il est le mari d’une ministre”.

Gérard Barff, pompier, employé de la Dac, est le délégué syndical CSTP-FO qui a dirigé une grève de trois jours à la Dac en mai. Il est aussi l’époux de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau. Il se défend au téléphone : “C’est plutôt moi qui suis harcelé et je vais d’ailleurs saisir le tribunal pour harcèlement. Mon malheur, c’est que je suis le leader syndical qui a mis en place le statut des pompiers, et que j’ai aussi dénoncé des conflits d’intérêts au sein de la Dac. Je fais mon job de syndicaliste proprement.”

Faible taux d’encadrement, conflits sociaux latents, et même tensions politiques…
Voilà quelques uns des cadeaux de bienvenue destinés au prochain directeur de l’aviation civile.

Benoît Buquet

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete