Le Bataillon mixte de marche du Pacifique dans l’enfer des combats

    dimanche 5 octobre 2014

    Les premiers volontaires tahitiens débarquent à Marseille, le 11 août 1916, et sont dirigés sur Boulouris, près de Saint Raphaël dans le Var. Commandé par le Capitaine Montagne, le bataillon est utilisé comme troupe d’étapes sur le port de Marseille, afin d’assurer le débarquement, le transit, l’hébergement et l’acheminement des unités isolées.
    Au début de 1917, l’unité est restructurée avec l’arrivée de 500 Tahitiens. Son effectif atteint alors celui des bataillons de combat européens soit environ 1 200 hommes, gradés et militaires du rang. Le 1er mai 1917, le Chef de bataillon Trouilh est chargé du commandement de l’unité, qui prend alors le nom de Bataillon Mixte de Marche du Pacifique.
    Le BMM du Pacifique rejoint la zone des combats, près de Moronvilliers en Champagne le 5 août 1917. Le 26 août, il est rattaché à la 72ème Division
    d’Infanterie sous les ordres du Général Faradini. Le bataillon est placé en réserve d’infanterie. Le 9 octobre, il quitte le front pour aller hiverner à Fréjus dans le Var. Les Tahitiens sont montrent de valeureux combattants.

    Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche Dimanche de ce 5 octobre 2014

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete