Le bilan des forains est mitigé… mais ils reviennent l’année prochaine

    jeudi 13 août 2015

     Après cinq semaines d’ouverture au public, le village des forains a refermé ses portes, et ses acteurs démontent leurs baraques éphémères. Le premier bilan de leur chiffre d’affaires est mitigé, mais crise oblige, ils reviendront l’an prochain. Pour l’ensemble
    des festivités, des soirées spectacle et des prestations traditionnelles, la commune de Uturoa avait investi cette année 12 millions de Fcfp.

    Le Heiva est terminé à Uturoa, et après cinq semaines de fonctionnement, les acteurs du village forain ont tiré les rideaux de leurs baraques dimanche, à minuit.
    Dès le lendemain matin, les équipes étaient sur le terrain pour démonter les barrières et palissades de ni’au tressé. Chaque forain s’activait au démontage de ses installations. Des constructions éphémères, comme les baraques foraines que leurs exploitants avaient élaborées. Au cours de la semaine, c’est morceaux par morceaux qu’ils s’appliqueront à rembarquer leurs matériaux pour faire place nette et ainsi, respecter les consignes de la mairie qui met cet emplacement à leur disposition. Daniel Amaru, le président des forains, a lui aussi déconstruit ses manèges, et organisera prochainement une réunion des prestataires pour tirer le bilan du tiurai 2015. Mais d’ores et déjà, il apparaît qu’au niveau de la fréquentation, et des recettes, les résultats sont un peu moins bons que l’an passé, une année déjà qualifiée moins bonne que 2013.
    Mais si quelques forains avaient rendu leurs tabliers en 2014, d’autres étaient venus tenter l’expérience, comme la baraque Papa Mahei avec son bingo et son restaurant. Ceux-là n’avaient pas vécu les belles années où les porte-monnaie étaient bien remplis. Pour Daniel Amaru, ça a été très dur : “On sent que les gens ont des difficultés à sortir leurs sous, et la fréquentation n’a pas été fameuse. Il y avait malgré tout du monde pour les soirées de spectacle de danse, gratuits évidemment, mais à la sortie peu venaient dans le village. En ce qui me concerne, j’ai travaillé : les manèges ont bien tourné avec les enfants, et personnellement je n’ai pas à me plaindre, mais il y a eu mieux ces dernières années ».
    Quand le jeune couple qui a ouvert la baraque restaurant Papa Mahei, disait que malgré leur investissement de base, ils s’en étaient bien sortis, que doit-on en penser ? “En fait c’est qu’ils n’ont pas connu les années d’avant.”
    Il faut dire que par les temps qui courent, il n’est pas question de faire la fine bouche. Toutes les occasions de gagner un peu d’argent sont bonnes à prendre. Le président des forains en profite pour remercier la commune de Uturoa, “qui a quand même investi 12 millions de Fcfp dans ces festivités. ” Il remercie également tous ceux qui sont venus fréquenter le village, et leur donne rendez-vous l’année prochaine.
    De notre correspondant Jean Claude Bocher

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete