Le comité de gestion a aussi des projets pour la vallée de la Papeno’o

    mardi 6 octobre 2015

    Comme chaque mois, le comité de gestion de la vallée de Papeno’o s’est réuni à la maison du patrimoine de la commune pour évoquer plusieurs sujets.
    Hier, les membres du comité – les associations de protection de l’environnement, les chasseurs, les agriculteurs, la direction de l’environnement et les représentants du conseil municipal – ont d’abord accueilli Herehia Helme en charge depuis un an d’une thèse sur l’impact des aménagements hydroélectriques sur le peuplement des anguilles dans la vallée de Papeno’o.
    La jeune doctorante-stagiaire a présenté les chiffres des premières campagnes de recensement et a déjà pu indiquer que les installations de Marama Nui n’empêchaient pas les anguilles de monter jusqu’en haute vallée. Les indices de biomasse et de densité seraient même meilleurs que les chiffres d’un recensement fait en 1990. Ces travaux de recherche devraient aussi permettre à la société, qui finance en partie l’étude, d’établir un protocole pour les autres vallées aménagées.
    Les membres du comité ont également parlé du projet Écoparc, qui ne fait visiblement pas l’unanimité : “projet fou”, “une catastrophe pour la vallée”, “irréalisable dans les délais annoncés”. Les associations de la vallée s’étonnent que le Pays veuille participer au gigantesque projet, alors qu’aucun gouvernement n’a soutenu leurs projets de développement et d’aménagement, des projets “plus petits mais qui attireraient aussi du monde dans la vallée”.
    La commune semble mettre la pression, car elle a demandé au comité de déposer ses statuts.

    J.-L.M.

    Yves Doudoute, membre du comité de gestion : “On aimerait bien aussi réaliser nos rêves”

    Vous allez officialiser le comité par un statut ?
    Nous, c’est toujours ce qu’on a voulu. Car lorsque l’on a monté le PAD (plan d’aménagement et de développement, NDLR) il était question que l’on mette en place ce comité de gestion. Il est enfin en place depuis le début de l’année et l’on a d’ailleurs demandé à ce que ce soit le maire de la commune qui soit le président, et le maire de la commune associée de Papeno’o le vice-président. C’est dans l’esprit d’un travail communautaire, l’émanation de la population. Maintenant ils veulent un statut… On ne sait pas encore lequel pour l’instant, on va faire des propositions.

    La mise en place d’un grand projet dans la vallée y est pour quelque chose ?
    Nous avons déjà notre rythme de travail, mais c’est sûr qu’il y a une accélération, mais nous aussi nous avons beaucoup de projets qui sont en attente, car le financement devrait venir du Pays. Peut-être que nous allons demander les mêmes subventions qui seront accordées au nouveau projet. Car on en a des projets dans toute la vallée, pas seulement en haut. On aimerait bien aussi réaliser nos rêves. Ce sera le travail de nos prochaines réunions.

    Vous sentez-vous lésé ?
    Voilà des années que l’on travaille avec la population sur des projets de développement, mais on ne nous a jamais aidés. Et là, tout d’un coup, un truc nous tombe sur le coin de la figure. Eux vont avoir quatre milliards de francs, alors que nous voilà des années que l’on demande, pas des milliards, juste des aménagements pour que l’on puisse progresser dans le domaine du tourisme, mais rien… rien.

    Deschamps 2015-10-06 19:14:00
    Copains - Coquins.... Comme d''habitude.
    Non à ce projet d''Ecoparc ridiculement pharaonique, pour des touristes qui n''existent pas et n''existeront jamais! Tout cela n''est qun vaste délire de roitelets, tout comme le Mahana parc.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete