Le GIE G2, consultant en transport communal

    samedi 6 février 2016

    Guy Gooding et Jimmy Dexter, anciens chauffeurs de trucks, se sont manifestés hier sous la forme du GIE G2, qui propose ses services d’ingénierie et d’études en matière de transport communal. Fins connaisseurs de la réglementation actuelle, ils souhaitent alerter les maires de Polynésie française sur l’élaboration du schéma des transports terrestres par le Pays, qui doit voir le jour au premier trimestre.
    En effet, si le Pays est compétent pour fixer la réglementation du transport de personnes et l’organisation de transports autres que communaux, les communes, elles, détiennent la compétence de l’organisation de transports de personnes “en intra et en extra-communal”, par le biais éventuel d’un travail en intercommunalité.
    Une situation dont le Pays est conscient, puisqu’on pouvait lire dans un communiqué, dès le lancement de ces travaux de réflexion en mars dernier, que “les communes compétentes en matière de transport communal depuis le statut de 2004 sont amenées à jouer un rôle de plus en plus important dans ce domaine”.
    Sans que l’on sache encore si le schéma du Pays comportera ou pas une base de travail concerté entre le Pays et les communes, voire l’État, le GIE G2 adresse ces jours-ci un courrier aux tavana pour leur proposer de les aider à “mener à bien les études techniques, administratives et financières, et (…) la mise en place et le suivi de l’exécution des nouvelles dispositions qui verront le jour”. “Les délégations de service public arrivent à échéance à la fin 2016. Les maires doivent se réveiller”, prévient Guy Gooding. Reste à voir si leur entreprise va séduire les tavana. “On n’est pas gourmands”, disent les deux hommes. “On va parler en termes de Smig.”
    Ceux qui suivent l’actu se souviendront que Guy Gooding avait été simultanément responsable de Maeva Transports et agent en Polynésie du constructeur des fameux “bus chinois”. Il avait été inquiété puis relaxé en 2011 dans l’affaire dite des emplois fictifs, avec Justin Arapari, dont il était le chef de cabinet à l’assemblée.
    Il avait aussi, la même année, annoncé la création de son parti politique, “le pays du peuple libre de Dieu”, dont le programme était pêche, agriculture et rente nucléaire. On était sans nouvelles de lui depuis.

    C.P.

    HIRINAKE 2016-02-07 00:14:00
    Procureur Toreĺ et Commissaire Baner faites quelque chose....ce sont deux vieux escrocs qui ont deja fait faillite et condamnes...arretez-les avant qu'il y ait des victimes de ces flibustiers de bas etage,,punaise les deux la ils ne manquent pas d'air. Quel pays va !
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete