Le groupe EI s’empare de Palmyre en Syrie

jeudi 21 mai 2015

Le groupe jihadiste État islamique (EI) s’est emparé jeudi de la ville de Palmyre en Syrie, quatre jours après avoir conquis celle de Ramadi en Irak, deux victoires significatives qui lui ont permis d’élargir sa zone d’influence de part et d’autre de la frontière.
La perte de Palmyre, une cité vieille de plus de 2 000 ans, fait craindre pour le sort de ses célèbres ruines connues pour leurs colonnes romaines torsadées et leurs tours funéraires. En Irak, l’EI avait détruit plusieurs trésors dans des cités antiques.
En s’emparant de ce véritable carrefour routier qui ouvre sur le grand désert syrien frontalier de l’Irak, l’EI se rend désormais maître de la moitié du territoire de Syrie et menace Homs, la troisième ville du pays en guerre.
Malgré une campagne aérienne lancée depuis 2014 par la coalition internationale dirigée par les États-Unis pour aider en Irak le pouvoir et en Syrie les rebelles, à stopper la progression de l’EI, ce groupe ultraradical sunnite a réussi ces deux coups de force en huit jours.
Responsable d’atrocités -décapitations, rapts, viols, nettoyage ethnique- et fort de dizaines de milliers d’hommes, l’EI a intégré ces deux régions à son « califat » proclamé en juin 2014 sur les larges pans de territoire conquis à cheval en Syrie et en Irak. 
« Les combattants de l’EI sont dans toutes les parties de Palmyre, y compris près du site archéologique », a affirmé à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
Le régime, qui a connu de multiples revers ces derniers mois, a reconnu sa défaite, affirmant que son armée « s’était retirée après l’entrée d’un grand nombre de terroristes ».
L’EI, intervenue dans la guerre en Syrie en 2013, a revendiqué sur Twitter la prise de Palmyre, inscrite par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité et située dans la province centrale de Homs.

AFP

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete