Le haut commissaire sort de sa réserve

mardi 14 octobre 2014

Après un long tunnel de périodes de réserve (élections municipales, législative partielle, sénatoriales…) Lionel Beffre était visiblement soulagé, hier matin, de pouvoir s’exprimer enfin face à la presse. Non pas que le haut commissaire avait des déclarations fracassantes à faire mais tout de même, on sentait une certaine envie de s’exprimer. Et tout d’abord à propos des différents engagements financiers de l’Etat et un premier constat : le contrat de projet (prolongé d’une année) affiche un taux d’exécution de 67%. « Au bout de six ans, pas de quoi se réjouir », lâche un Lionel Beffre chafouin. Une avancée timide que le haussaire attribue à « l’instabilité politique » de la Polynésie où les gouvernements successifs ont passé beaucoup de temps à défaire ce que le précédent avait fait. Le haussaire revient sur plusieurs sujets notamment sur le rapport de l’Igas, la rétrocession des terrains militaires et les engagements financiers…

Bertrand Parent

Retrouvez l’intégralité de l’article dans notre édition du jour ou dans la version numérique en cliquant ici: http://consultation.ladepeche.pf/abonnement/gestion/choix-formule

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete