Le “Made in Tahiti” comme outil de développement majeur

mardi 21 octobre 2014

Un concours pour les exportateurs… Mais pour quoi faire ? La réponse est simple, et même logique, d’après la présentation de Hinanui Rereao, présidente de la Jeune chambre économique (JCI), à l’initiative de ce concours, dans le dossier de presse de l’événement : “Le désir commun de participer et de mettre en avant l’outil majeur de développement économique de la Polynésie française : l’exportation, qui permet à la Polynésie de faire valoir sa production et son label ‘Made in Tahiti’”.
Ce concours sera en fait organisé en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM) dans le cadre de l’événement Tahiti Export Event, qui se déroulera du 17 au 19 novembre. C’est d’ailleurs mercredi 19 novembre qu’aura lieu la remise des prix, dans les locaux de la CCISM, à Papeete.
“Ce concours permettra de promouvoir dans la continuité de l’entreprenariat celui des producteurs et exportateurs de notre fenua”, explique pour sa part Cindy Gelas, directrice de commission du concours. “La poursuite du développement économique de la Polynésie passe aussi par l’exportation de différents domaines tels que la pêche, la perle, la vanille, les produits locaux et le savoir-faire des Polynésiens. Pour cela, il est important de soutenir ce secteur, non seulement par le rapprochement des acteurs économiques animant le circuit de l’export présents lors de cet événement Tahiti Export Event, mais surtout par la recherche des exportateurs existants sur la Polynésie et dont l’activité est naissante.”

Sensibilisation et incitation à l’export

Sensibilisation et incitation à l’export, mise en relation des professionnels (producteurs, négociants, distributeurs et prestataires) et communication sont les principaux objectifs de ce concours.
Pour participer, le dossier de presse précise qu’il faut “être ressortissant du collège commerce, industrie, services ou métiers de la CCISM, être inscrit au Registre du commerce et des sociétés de Papeete, avoir son siège social en Polynésie française, être producteur et exportateur de biens et/ou de services à partir de la Polynésie et avoir une activité inférieure à cinq ans”.
Finalement, valoriser l’exportation, c’est valoriser Tahiti. En voyageant, les produits font aussi parler du fenua. Cela peut donc être bon pour le tourisme aussi. Assurément pour l’économie.

K. Mh.

Modalités du concours

Candidatures
Le dossier de candidature et les règles de participation de ce concours sont téléchargeables sur le site de la Jeune chambre économique de Tahiti www.jcitahiti.com et sur celui de la CCSIM www.ccism.pf
Le dossier de candidature, sous format papier, peut également être retiré à la CCISM.
Les inscriptions seront clôturées le vendredi
7 novembre à midi.
Le dossier de candidature doit être retourné, soit par mail à l’adresse gelas.cindy@gmail.com (directrice de la commission JCI), soit déposé à l’attention de John Tehuritaua, responsable Export à la CCISM, sous l’intitulé : ”Concours Nouvel exportateur“.

Membres du jury
Ce jury est composé de représentants de la CCISM, de la JCI, d’un établissement financier, de conseillers au commerce extérieur et de représentants des institutions. Il sera présidé par la directrice de la commission de la JCI, Cindy Gelas.

 Critères
La sélection se fera sur la base des critères suivants :
– La pertinence de la candidature par rapport à l’objet du concours
– Le caractère marqué de l’exportation
– L’originalité, l’innovation, la fonctionnalité, l’impact commercial
– La rentabilité du commerce ou du service (si éléments de chiffre d’affaires)
– L’impact socio-économique de l’initiative
– La qualité professionnelle du site vitrine ou du site marchand (pour l’e-commerce)
– Autres atouts particuliers
E Sélection du gagnant
Pour déterminer le gagnant du concours, le jury procédera en trois étapes, sur dossier : présentation de son entreprise, de son activité et les raisons pour lesquelles elle serait à même de se développer à l’international. Un oral avec le jury pendant
30 minutes est également prévu.

Dotation
Les lauréats se verront récompensés par un titre “Lauréat Nouvel exportateur” et par des lots.
Premier prix :
– Une aide financière à l’export (500 000 Fcfp)
– Un billet d’avion international pour un déplacement professionnel offert par Air Tahiti Nui
– Une médiatisation conséquente de son activité
– Un accompagnement technique de son développement pendant une année par la CCISM et l’un des conseillers du commerce extérieur de la France en Polynésie.
D’autres prix seront éventuellement accordés.

Calendrier et remise des prix
Lundi 10 novembre : réunion du jury et sélection des entreprises retenues en finale.
Mardi 11 et mercredi 12 novembre : rencontre des candidats à l’oral.
Jeudi 13 et vendredi 14 novembre : visite des entreprises retenues.
Lundi 17 novembre : réunion du jury pour la désignation du gagnant.
Mercredi 19 novembre : annonce du gagnant et soirée de remise des prix.

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete