Le maire de Rangiroa échappe à l’inéligibilité

    vendredi 8 avril 2016

    Condamné en mars 2015 par le tribunal correctionnel à un an d’inéligibilité, quatre mois de prison avec sursis et 400 000 francs d’amende pour prise illégale d’intérêts et détournement de fonds publics, Teina Maraeura, le maire de Rangiroa, a bénéficié d’une peine bien plus clémente hier, devant la cour d’appel.
    En 2011, l’édile avait participé à une délibération municipale accordant à son gendre la location d’un espace commercial pour en faire un snack. Le bail avait été signé de la main même du tavana.
    Ce dernier était également accusé d’avoir mobilisé deux agents municipaux, payés sur deniers publics, pour la construction du magasin de son épouse.
    Les juges de l’instance d’appel ont confirmé le précédent jugement, et donc la réalité des infractions, mais ils ont réformé la sanction pénale qui l’accompagnait : l’amende est alourdie à 500 000 francs, mais le tavana échappe à la prison avec sursis et surtout à l’inéligibilité, au soulagement presque étonné de son avocate.
    Pour l’heure, Teina Maraeura conserve donc son mandat. Le ministère public pourrait néanmoins décider de se pourvoir en cassation.
    Également poursuivi pour travail dissimulé, il a été relaxé sur ce point par la cour d’appel, comme en première instance.  

    M.G.

    LEGION 2016-04-16 11:23:00
    A rangi, c'est la famille d'abord, ensuite la belle famille puis les amis, la populace c'est pour les élections.
    ""Dans la vie,on ne fait pas ce que l'on veut mais on est responsable de ce que l'on est.""" SARTRE.
    Major Tom 2016-04-08 20:22:00
    Il échappe à l'inégibilité, notez le mot "échappe", quel aveu de culpabilité !! Les champions de la combine ont de beau jour devant eux , comme le Don Corleone de Rangi. Décidément, ça sent la M.... partout !
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete