Le meurtrier à la hache soupçonné d’avoir prémédité son geste

mercredi 17 décembre 2014

C’est un scénario particulièrement sordide qui se dessine trois jours après le drame qui a secoué toute la population du petit atoll de Niau, au large de Fakarava dans les Tumaotu. L’homme de 52 ans qui s’accuse d’avoir tué son jeune neveu d’un violent coup de hache en pleine tête, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, aurait en effet prémédité son geste. Le parquet, qui s’est refusé à toute communication sur l’affaire, a en effet ouvert une information judiciaire pour assassinat. Si le mobile du meurtrier  présumé reste énigmatique, il ressort des premières éléments de l’enquête que le quinquagénaire aurait fait la démarche d’aller s’armer de la hache avant de régler son compte au malheureux, écartant l’hypothèse de la bagarre qui tourne mal.

Tué dans son sommeil

Placé en garde à vue dès son arrivée à Tahiti lundi soir et interrogé par les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie, l’auteur présumé de ce fait divers ultraviolent a été déféré tard hier soir au parquet puis présenté au juge d’instruction, et enfin au juge des libertés et de la détention qui devait statuer sur son avenir immédiat. Le parquet a requis son placement en détention provisoire.
Les deux hommes s’étaient déjà chamaillés le jour du drame sur fond d’alcool. Le neveu du meurtrier présumé aurait reçu le coup fatal pendant son sommeil, alors qu’il s’était assoupi samedi en soirée à proximité de son domicile. Les premières constatations visuelles puis l’autopsie du corps ont permis de se rendre compte de la violence du coup porté.
L’oncle meurtrier s’était finalement rendu de lui-même à la police municipale de longues heures après le drame, dimanche en fin de journée, pour confesser son geste. L’assassinat est puni de la réclusion criminelle à perpétuité.

Raphaël Pierre

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete