Le militant papou Benny Wenda bloqué à l’aéroport de Port-Moresby

    jeudi 26 mars 2015

    Il y a deux mois, le Premier ministre papou, Peter O’Neill, avait surpris ses voisins en déclarant qu’il était temps pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée de “s’élever contre l’oppression subie par nos frères qui vivent en Papouasie occidentale”. Mais depuis, Peter O’Neill a rassuré Djarkata, déclarant à plusieurs reprises qu’il ne remettait pas en question la souveraineté indonésienne sur les provinces papoues. Difficile, donc, de connaître la position exacte de la Papouasie-Nouvelle-Guinée sur la question. Et cela s’illustre avec les déboires que connaît actuellement le militant Benny Wenda. Le fondateur de la campagne “Free West Papua”, en faveur de l’indépendance de la Papouasie occidentale, est bloqué à l’aéroport de Port-Moresby. Arrêté hier par les agents de l’immigration, il devait être expulsé dans la foulée, mais le Premier ministre est intervenu, assurant ne pas être au courant de la situation. Voici les dernières informations recueillies ce matin par le correspondant d’ABC en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Wesley Manuai : “Benny Wenda est à l’aéroport en ce moment. Il devait être expulsé avant 13 h, heure locale, mais il n’était pas là quand l’avion s’est envolé, donc on peut penser qu’il y a des négociations en cours.”
    Comme en témoigne Wesley Manuai , cette situation est suivie de très près en Papouasie-Nouvelle-Guinée, où une bonne partie de la population soutient la cause papoue, notamment via les réseaux sociaux : “Il y a plein de commentaires sur Internet. Il y a aussi des partisans de Benny Wenda qui sont à l’aéroport pour essayer de savoir pourquoi les services de l’immigration ont émis, hier, un ordre d’expulsion à l’encontre du militant. Ils font part de leur insatisfaction et de leur colère, même.”
    Les partisans de Benny Wenda demandent aussi des explications au Premier ministre, Peter O’Neill, qui ne s’est pas encore exprimé publiquement sur la question. Il devait rencontrer le militant papou cet après-midi.
    Pour le moment, donc, on ne connaît pas les raisons qui ont poussé les autorités papoues à refuser l’entrée du pays à Benny Wenda. Selon un porte-parole du Premier ministre, interrogé par la radio néo-zélandaise, l’icône du mouvement indépendantiste papou est arrivé sans visa.
    On ne sait pas non plus quelle est la raison de la venue en Papouasie-Nouvelle-Guinée de Benny Wenda. Réfugié en Grande-Bretagne depuis 2003, il aurait été invité à participer à une manifestation en faveur de la cause papoue, selon l’ABC. Pour Pacific Scoop, Benny Wenda ne devait faire qu’une halte dans le pays avant de rejoindre le Vanuatu, pour prendre part à une réunion des dirigeants mélanésiens.
     Tout cela arrive alors que le Groupe mélanésien Fer de Lance examine la candidature de la fédération des organisations indépendantistes de Papouasie occidentale. Sa réponse est attendue en milieu d’année.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete