Le Mini-Heiva accueille les grands de To’ata

    mardi 21 juillet 2015

    À peine le Heiva terminé, le Mini-Heiva ouvre ses portes. La 34e édition de cet événement se déroulera à l’InterContinental Resort & Spa à partir de jeudi. Onze groupes primés du Heiva i Tahiti ont été sélectionnés pour y participer. Ils animeront les six soirées dînatoires prévues sur le motu de l’hôtel du 23 juillet au 1er août. “Les groupes sont choisis par des gens qui connaissent bien la culture de ce pays et qui suivent le Heiva tous les ans”, affirme Thierry Brovelli, directeur de l’InterContinental. 
    Prestations, traditions et qualités ont été les mots d’ordre qui ont permis à quelques groupes talentueux d’être sélectionnés. Dans les chants, on retrouve Tamarii Rapa no Tahiti, Tamarii Papara, Tamarii Mataiea, Pape Ora no Paofai, Vaihoataua et Vaiarii Nui et dans les groupes de danse, Ori Tahiti, O Tahiti e, Toahutu Nui, Temaeva et Hanatika. Tout est mis en œuvre pour prolonger la magie du Heiva. 
    Au programme de ce spectacle culturel, de la danse, du chant, mais aussi des jeux traditionnels avec les grimpeurs de cocotiers et les porteurs de fruits qui effectueront des démonstrations après chaque représentation. L’élection de Miss et Tane Mini-Heiva viendra clôturer les soirées en beauté. Une occasion pour Maheatea Sanford, Miss Mini-Heiva 2014, de laisser sa place à la nouvelle venue. 

    500 personnes sont attendues

    Pour Thierry Brovelli, il s’agit là d’une “nouvelle version du Mini-Heiva”. En effet, l’an dernier, l’événement ne pouvait avoir lieu sur le motu pour cause de travaux. “Nous avons refait les bungalows autour et toute la structure du motu a été reprise”, assure le nouveau directeur de l’InterContinental. “Les installations sont prêtes à recevoir les convives dans d’excellentes conditions”. Et c’est le groupe Ori Tahiti qui sera chargé d’accueillir le public lors de la soirée d’ouverture, avec un spectacle de danse. 
    Pour Audrey, présidente de l’association Ori Tahiti, “c’est un plaisir de pouvoir danser à nouveau et de présenter notre spectacle aux personnes qui n’ont pas pu nous voir à To’ata”.
    Comme pour le Heiva, le stress est au rendez-vous. “Nous devons refaire nos costumes végétaux, cela représente encore du tra-vail”, déclare la jeune femme qui ne perd pas son sourire pour autant. Selon Thierry Brovelli, le motu pourra accueillir environ 500 personnes sans problème. “C’est ce que l’on espère faire pour nos soirées.” 

    Nadia Yonker 

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete