Le Pays se réjouit du retour de l’Etat au financement du régime de solidarité de la Polynésie française

    vendredi 26 décembre 2014

    Le président de la Polynésie, Edouard Fritch, accompagné du vice-président, Nuihau Laurey, ainsi que du conseiller à la Santé, le Dr. Patrick Howell, s’est félicité, vendredi matin à Papeete, du retour de l’Etat au financement du régime de solidarité de la Polynésie française (RSPF), annoncé officiellement ce jour par le ministère des Outre-mer dans un communiqué (lire ci-dessous).

     « J’ai toujours eu confiance dans ce retour de l’Etat au financement du RSPF. Quand j’étais encore député, j’ai bien senti que le dialogue avec l’Etat et la confiance étaient revenus », a souligné le président.
     L’annonce faite par l’Etat porte sur une dotation annuelle de 12 millions d’euros, soit 1,431 milliard Fcfp, sur l’annulation de la dette de la Caisse de prévoyance sociale (CPS), pour 6 millions d’euros, soit 715,98 millions Fcfp, aux Hôpitaux de Paris, ainsi que sur la fin du surcoût facturé à la CPS pour les malades évasanés, ce qui permet de générer une économie de 5 millions d’euros, soit un peu plus de 600 millions Fcfp.
     
    Une convention triennale, relative à ces différents points, portant sur les années 2015, 2016 et 2017, doit donc être signée, entre le Pays et l’Etat, dès le début de l’année prochaine. « Pour ce qui concerne les modalités évoquées dans le communiqué du ministère des Outre-mer, je crois que nous avons déjà bien avancé sur les réformes du RSPF selon les préconisations du rapport de l’Inspection généraIe des Affaires sociales (IGAS) », a précisé le président.
     
    Par ailleurs, concernant les réformes structurelles à mettre en œuvre dans ce domaine, Edouard Fritch a annoncé que des consultations pour la réforme de la Protection sociale généralisée (PSG) débuteront dès la troisième semaine de janvier. L’Etat avait décidé de se désengager du financement du RSPF en 2007.
     
    (D’après un communiqué de la présidence)

    « Au titre de la solidarité nationale »

    Dans un communiqué, le ministère des Outre-mer confirmait ce vendredi matin l’aide de l’Etat au régime de solidarité de Polynésie française (RSPF) largement demandée et attendue depuis des mois par le gouvernement polynésien.
    « À la demande du président de la Polynésie française, Édouard Fritch, et au titre du principe de solidarité nationale au sein de la République, le Premier ministre, Manuel Valls, a décidé d’un accompagnement par l’État du régime de solidarité territorial de la Polynésie française (RST), dont les difficultés se sont aggravées depuis le désengagement décidé en 2007, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.
     Cet accompagnement prévoit une dotation annuelle de 12 millions d’euros sur le triennal budgétaire 2015, 2016 et 2017. Cette dotation sera assortie d’une convention entre l’État et le Pays qui définira les modalités précises de cet accompagnement, s’agissant en particulier des réformes structurelles que le gouvernement de Polynésie française devra poursuivre pour équilibrer le RST et préserver son avenir au profit des Polynésiens.
     Cet accompagnement prévoit également l’annulation de la dette de 6 millions d’euros contractée par la Polynésie française portant sur les évacuations sanitaires vers l’Hexagone des Polynésiens.
     Enfin, cet accompagnement prévoit la fin progressive du surcoût de 30% facturé pour les évacuations sanitaires vers l’Hexagone de patients polynésiens. Cette mesure doit permettre au régime de solidarité territorial de Polynésie française de générer une économie allant jusqu’à 5 millions d’euros. »
     

    coianiz 2014-12-29 02:23:00
    je sais maintenant ou sont passes mes 500 euros d 'impôts supplémentaires en 2014.sans avoir gagné un cp de +. profitez en les amis cela risque de ne pas durer..
    Rio 2014-12-27 20:05:00
    Merci.
    Neyo 2014-12-26 21:20:00
    Ben oui merci à tout le monde pas qu'aux français de France mais à tous ceux qui bossent. Soit c'est un Etat unique et donc solidair soit ce n'en est pas un et à ce moment là, c'est simple il nous restera plus qu'à aller voir ailleurs. On l'a mérité
    jfred 2014-12-26 19:01:00
    Et alors on paie mais c ca la solidarité, on aide bien les étrangers on peut bien aider nos outremere,
    dadi 2014-12-26 16:47:00
    merci qui? merci les français qui payent!!!
    PATRIOTE 2014-12-26 13:11:00
    Merci
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete