Le Port autonome restreint l’accès au terminal de commerce international

    jeudi 11 février 2016

    Dans le cadre de l’application des règles de sûreté et de sécurité en vigueur, le Port autonome a décidé de restreindre l’accès au terminal de commerce international de Motu Uta aux seuls professionnels du transport et du transit dûment accrédités pour circuler dans cette zone réglementée. En conséquence, les particuliers qui pouvaient jusqu’à présent (en ayant au préalable rempli les formulaires ad hoc auprès de la capitainerie), accéder aux hangars de fret situé dans la zone réglementée s’en verront interdire définitivement l’accès au 1er juillet.
    Toutefois, afin de permettre à la population de se préparer à cette interdiction définitive, le Port autonome a décidé de mettre en place une période transitoire entre le 1er mars et le 30 juin. Pendant cette période, l’accès au terminal de commerce international pour les particuliers ne pourra se faire qu’entre
    10 et 11 heures et entre 12 h 30 et 13 h 30.
    Cette mesure restrictive d’accès à une zone réglementée fait suite à un décret du 24 décembre 2015 comme le précise Quentin Donier, directeur adjoint technique et programmation du Port autonome : “Le terminal de commerce international est une zone à accès restreint, que ce soit en matière de sécurité, mais aussi en matière de sûreté. Aujourd’hui, les particuliers peuvent se rendre dans cette zone avec une autorisation et un badge délivré par la capitainerie pour aller récupérer des colis. C’est donc pour des raisons de sécurité, cette zone étant dangereuse à cause de la circulation des engins de levage qui sont prioritaires en toutes circonstances, et pour respecter les règles internationales de sûreté qui obligent à ne délivrer les autorisations d’accès qu’aux entreprises de transport dûment répertoriées et habilitées, que nous sommes contraints de restreindre l’accès aux particuliers.”
    La première conséquence de cette nouvelle réglementation sera donc d’obliger les particuliers qui souhaitent récupérer leurs colis, de passer par un transporteur pour sortir les colis de la zone réglementée afin de les leur remettre en main propre, ou de les livrer à domicile, d’où des frais supplémentaires qu’il faudra pendre en compte à l’occasion d’un transport par voie maritime.
    À noter que certains transporteurs disposent de hangars hors zone réglementée et que la réception des colis pourra toujours se faire à Motu Uta en évitant ainsi une livraison à domicile.
    Pour éviter toute confusion, cette disposition à venir ne s’appliquera uniquement que pour l’accès au terminal de commerce international, l’accès aux quais des goélettes par les particuliers continuant à s’effectuer sans contrainte particulière, hormis les règles de sécurité élémentaires.

    Pascal Martin

    Mathius 2016-02-11 12:32:00
    Chassez le naturel il revient au galop, bonjour la magouille .. Le systeme flossien est de retour merci Édouard cela annonce le retour du vieux.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete