Le premier ponton flottant inauguré

    samedi 25 octobre 2014

    Le maire de Huahine et ses adjoints, en présence de Justinien Delaporte et son équipe et de Marc Garnier, gérant du Huahine yacht-club, inauguraient lundi le ponton flottant implanté à la perpendiculaire de l’enrochement du littoral de Fare au niveau du nouveau restaurant.
    L’ouvrage, livré par Marina System & Equipment Polynésie, est constitué d’une passerelle de 6 m et d’un ponton de 8 m. D’une valeur de 2 687 980 de Fcfp, il fait partie d’une opération financée au titre du contrat de projet dans le cadre du développement du tourisme nautique aux Raromatai.
    Le projet, pour Huahine, comporte deux autres volets : un fare pote’e à construire sur le wharf communal de Haapu et seize corps-morts qui seront implantés dans le lagon de Fare (devant la plage du Bali hai et en face de la gendarmerie), en face de la plage dite du Hana iti près du motu Vaiorea, et en baie de Haapu.

    “Contrôler ce qui se passe dans nos eaux”

    L’inauguration de ce premier ponton, très attendue par les élus et prestataires de tourisme de l’île, est appréciée par les divers services du Pays et de l’État, ainsi que l’association Te Ama No Raromatai, particulièrement heureuse de voir le projet se concrétiser avec l’installation des premières infrastructures d’accueil. “C’est le fruit des efforts conjugués des acteurs du tourisme nautique, mais également du Pays, de l’État, des communes, de la Chambre du commerce. Nous remercions ici l’ensemble des partenaires. La mise en place de ces sites d’accueil doit également être une source de revenus pour l’économie locale et de création d’emplois. Dès le départ, l’objectif était d’associer au maximum la population des lieux choisis, pour que le développement du tourisme nautique profite à tous, en encourageant ceux qui le souhaitent à proposer des services divers aux plaisanciers : visites, lessives, vente d’artisanat, de poissons…”
    Pour Tatiana Faahu, 6e adjoint au maire en charge du tourisme et des transports “cette initiative est bénéfique et démontre la volonté conjointe de l’État, du Pays et de la commune de donner un réel essor au tourisme nautique dans notre île et à l’échelle de l’archipel. L’installation très prochaine des corps-morts dans nos lagons devrait limiter le saccage des patates de corail, et de mieux contrôler de manière générale ce qui se passe dans nos eaux. La mise en place de points de collecte des déchets pour les plaisanciers contribuera également à mieux protéger nos lagons”.

    De notre correspondante Malissa Itchner

     

    Heua 2014-10-28 05:14:00
    Et pas unmot sur l.entreprisé qui a effectue l'implantation du ponton au moyen d'ancrages ecologiques. Pas res encourageants pour lceux´qui font l,effort de proteger nos lagons . Fallait voir ce qu'il y a en dessous du ponton flottant .....
    H
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete