Le président reçoit la conseillère du Président de la République pour les négociations internationales climat et environnement

lundi 13 juillet 2015

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a reçu en audience, lundi matin, la conseillère du Président de la République pour les négociations internationales Climat et Environnement, Marie-Hélène Aubert. Marie-Hélène Aubert doit participer à la conférence du Groupe des Dirigeants Polynésiens sur le changement climatique qui se tiendra à Tahiti, les 15 et 16 juillet, en présence des chefs de gouvernement de Polynésie française, des îles Cook, de Niue, de Samoa, de Tokelau, de Tonga et de Tuvalu.
Elle interviendra au nom de la présidence française de la COP 21 sur le thème des enjeux de la conférence Climat Paris 2015, plus particulièrement pour les petites nations insulaires en développement.
La venue de Marie-Hélène Aubert est la concrétisation des échanges suivis entre le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le président de la République, François Hollande, sur les questions climat et environnement, depuis leur rencontre au Dialogue de haut niveau sur le changement climatique au siège de la CPS, à Nouméa, en novembre dernier.
 

mata 2015-07-14 07:32:00
Un régime s'impose...
TETUANUI Monil 2015-07-14 05:23:00
Il est très important que la Conseillère du Président Hollande souligne auprès du Président FRITCH le devoir de respecter les engagements que la France a prise en signant notamment la Charte de l'ONU de 2007 ainsi que les recommandations de la CNDCH de avril 2015 sur le respect des peuples autochtones. Nous considérons en effet que la population polynésienne est issue des merveilleuses métissages du peuple maohi.Nous ne sommes nullement l'exception de la République Française.Il est important également qu'elle insiste sur le nécessité urgente de mettre en place une 2ème société en énergie tendant à faire disparaître à terme (proposion soutenue pâr la France auprès de Merkel en G7) l'énergie fossile au bénéfice de l'énergie renouvelable paralèlle et concurrente à EDT/SUEZ/GDF/ELYO, SMEG.
Il faut en finir avec le monopole surtout quand elle se fait du beurre, beaucoup de beurre (143 milliards de bénéfice sur l'électricité)
.
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete