Le projet aquacole s’accélère et entre dans sa phase concrète

    samedi 27 septembre 2014

    Des représentants de la société Tian Rui étaient de retour en Polynésie cette semaine pour rencontrer le président du Pays et se rendre à Hao.
    Le projet entre dans une phase plus concrète. Il a ainsi été demandé de pêcher de gros mérous destinés à être analysés.
    Le groupe a également pris contact avec les bureaux d’études locaux. Les premiers plans devraient être prêts dans un mois et les permis de construire déposés début 2015.
    Les interlocuteurs chinois ont satisfait l’insistance d’Édouard Fritch qui souhaitait « qu’ils entrent dans les actes ». Leur société locale existe, ils ont un compte en banque et ils ont même embauché une interprète originaire de Apataki.
    Surtout, pour la première fois, il est question d’élevage. La délégation est venue avec un spécialiste de la reproduction. La demande a été faite au conseil municipal de Hao de solliciter les pêcheurs, les plus aptes à savoir où se trouvent les plus gros mérous pour les attraper vivants avant de les placer en cage. Dans un mois, le spécialiste sera de retour pour les sélectionner et analyser leur mode de vie. C’est aussi à cette échéance qu’un représentant de la firme chinoise s’installera à Hao ou à Tahiti pour faciliter toutes les démarches.

    Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de samedi 27 septembre

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete