Le Qatar a signé l’achat de 24 avions Rafale, en présence de François Hollande

    lundi 4 mai 2015

    Le Qatar a signé lundi un contrat de 6,3 milliards d’euros pour l’acquisition de 24 avions de combat français Rafale, en présence du président François Hollande qui a ensuite rejoint Ryad pour participer à un sommet du Golfe mardi.
    Aux côtés de l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, M. Hollande a estimé que le contrat est une preuve de la « fiabilité » et de la « crédibilité » de son pays dans la région.
    « Good choice » (« Bon choix »), a lancé le président français en anglais à l’adresse du général qatari Ahmad al-Malki qui a supervisé les négociations avant de signer le contrat avec le PDG de Dassault Aviation, constructeur du Rafale, Eric Trappier.
    M. Hollande a assuré qu’il n’y avait pas eu de « contreparties » françaises à cette transaction, démentant des informations de presse sur l’obtention par le Qatar de droits de trafic aérien supplémentaires vers la France.
    Un contrat distinct a également été signé à Doha par le général Malki et le PDG du fabricant européen de missiles MBDA, Antoine Bouvier, qui fournit l’armement de l’avion de combat.
    Un autre accord, confidentiel et d’État à État, portant sur la formation de 36 pilotes et d’une centaine de mécaniciens, mais traitant aussi d’autres questions comme l’instruction d’officiers de renseignement, a été paraphé dans la foulée par le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian et son homologue qatari.
    Il s’agit du troisième contrat de vente du Rafale à l’étranger, après l’Egypte (24 appareils) et l’Inde (36).

    AFP

    sandrine lecomte

      Edition abonnés
      Le vote

      Une proposition de loi du Pays, susceptible d'être prochainement adoptée, rendra plus accessible la stérilisation des animaux. Et vous, qu’en pensez-vous ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete