Le Qatar a signé l’achat de 24 avions Rafale, en présence de François Hollande

lundi 4 mai 2015

Le Qatar a signé lundi un contrat de 6,3 milliards d’euros pour l’acquisition de 24 avions de combat français Rafale, en présence du président François Hollande qui a ensuite rejoint Ryad pour participer à un sommet du Golfe mardi.
Aux côtés de l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, M. Hollande a estimé que le contrat est une preuve de la « fiabilité » et de la « crédibilité » de son pays dans la région.
« Good choice » (« Bon choix »), a lancé le président français en anglais à l’adresse du général qatari Ahmad al-Malki qui a supervisé les négociations avant de signer le contrat avec le PDG de Dassault Aviation, constructeur du Rafale, Eric Trappier.
M. Hollande a assuré qu’il n’y avait pas eu de « contreparties » françaises à cette transaction, démentant des informations de presse sur l’obtention par le Qatar de droits de trafic aérien supplémentaires vers la France.
Un contrat distinct a également été signé à Doha par le général Malki et le PDG du fabricant européen de missiles MBDA, Antoine Bouvier, qui fournit l’armement de l’avion de combat.
Un autre accord, confidentiel et d’État à État, portant sur la formation de 36 pilotes et d’une centaine de mécaniciens, mais traitant aussi d’autres questions comme l’instruction d’officiers de renseignement, a été paraphé dans la foulée par le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian et son homologue qatari.
Il s’agit du troisième contrat de vente du Rafale à l’étranger, après l’Egypte (24 appareils) et l’Inde (36).

AFP

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete