Le rêve d’une région Pacifique comme « destination touristique mondiale du 21e siècle »

    jeudi 15 octobre 2015

    Le 25eme conseil des ministres de la South Pacific Tourism Organisation (SPTO) s’est tenu ce matin, à l’hôtel Méridien Tahiti.
    La STPO est une organisation intergouvernementale dont l’objectif principal est de développer le secteur du tourisme dans le Pacifique sud. Elle a été créée en 1983, sous la forme d’une association d’offices de tourisme de la région. Ses membres incluent les îles Cook, Fidji, Kiribati, les îles Marshall, Nauru, Niue, la Papouasie-Nouvelle Guinée, la République Populaire de Chine, Samoa, les îles Salomon, Tonga, Tuvalu, le Vanuatu, les Etats Fédérés de Micronésie, le Timor Oriental, la Nouvelle-Calédonie, et de Polynésie française. L’organisation regroupe également 200 entreprises privées, tours opérateurs et professionnels du secteur touristique.
    Un conseil des ministres se tient chaque année, à la même période, dans un des pays membres de la SPTO, choisi à l’issu de la présentation d’un dossier de  candidature et pour cette 25 ème édition, c’est la Polynésie Française qui a été choisi.

    Les ministres du tourisme ou leurs représentants des 17 pays membres se sont réunis afin d’adopter des stratégies de développement touristiques communes pour l’ensemble de la région Pacifique Sud. En effet, les petits états insulaires du Pacifique possèdent de nombreuses caractéristiques communes qui sont autant de freins à leur développement, telles que l’insularité, l’isolement, la faible taille de la population et du territoire ou encore la rareté des ressources naturelles. Le tourisme, source de créations de nouvelles activités, de revenus et d’emplois peut donc contribuer de manière significative à la croissance et au développement économique de ces états.

    Avant d’attaquer la séance de travail, tous les représentants des membres du SPTO ont assisté à la cérémonie de kava. Puis le ministre du Tourisme et des Transports aériens internationaux Jean- Christophe Buissou a présidé la séance. Dans son discours d’accueil il a insisté sur le fait que « par des échanges accrus, notre coopération pourra aboutir à l’élaboration d’une stratégie conjointe visant à faire, pourquoi pas, de la région Pacifique la destination touristique mondiale du 21ème siècle.”
    Durant toute la journée, ils ont  planché sur divers thèmes, tels que le développement du tourisme durable, la desserte aérienne et “la stratégie 2015-2019 de développement touristique de la croisière dans le Pacifique”.
     
    Toujours dans le souci de développer le tourisme dans la région du Pacifique sud, Jean-Christophe Bouissou chapeaute vendredi et samedi, la toute première édition du South Pacific Cruise Forum (SPCF), qui rassemble 11 Etats et territoires insulaires du Pacifique Sud. Cette première édition du SPCF, qui se déroule à l’Assemblée de la Polynésie française a pour objectif de réunir les autorités maritimes et portuaires, les autorités touristiques, les armateurs de près d’une quinzaine de compagnies internationales de croisière, les agences maritimes et la presse internationale spécialisée pour parler du développement régional de la croisière. Pendant 2 jours, ils tenteront d’établir ensemble des feuilles de route sur les réglementations, les infrastructures, les réseaux de transport, les nouveaux itinéraires…
    Onze États et territoires insulaires du Pacifique sud, dont la Nouvelle-Zélande, ainsi que des représentants d’Australie et de Singapour ont été conviés.
     
    EP

    Lire plus dans notre édition de vendredi

    Corinne Ancion Blog Escale Croisiere 2015-10-16 06:31:00
    La Polynésie est une destination de rêve pour beaucoup d'entre-nous. Je rêve d'y faire quelques escales en croisière.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete