Le trafiquant d’ice qui a tenté de s’évader retourne en prison

mardi 13 janvier 2015

Le juge des libertés a ordonné le placement sous mandat de dépôt, hier, du détenu qui a tenté de s’évader de la maison d’arrêt de Nuutania à Faa’a, le week-end dernier. Dans la nuit de samedi à dimanche, Adelino Diaz, le trafiquant d’ice le plus condamné de Polynésie française, avait tenté de se faire la belle par les toits de la prison à l’aide d’une corde artisanale confectionnée de draps noués les uns aux autres, avec à son extrémité un grappin de fortune élaboré avec un bout de béquille. Une information judiciaire a par ailleurs été ouverte et confiée à un juge d’instruction pour vérifier si le fuyard a pu bénéficier d’une aide extérieure dans la préparation de son évasion ratée. L’individu était monté sur les toits pendant une promenade pour récupérer un sac contenant la corde et le grappin qu’il avait laissé sur le rebord de la fenêtre de sa cellule. Il avait fini par se faire repérer par les surveillants depuis leur mirador, alors qu’il se trouvait entre les deux murs d’enceinte de la maison d’arrêt.
Adelino Diaz, ancien légionnaire d’une cinquantaine d’années, avait écopé le 2 décembre dernier de 10 ans de prison ferme et 5 ans d’interdiction de territoire dans la Mexican connection, un trafic d’ice organisé depuis la maison d’arrêt ou il purgeait une peine de 8 ans de prison, déjà pour trafic d’ice. Entre 2008 et 2009, le caïd s’était illustré en important de l’ice sous forme liquide à Tahiti, dans des bouteilles de shampoing, une première. En prison, Diaz avait trouvé le moyen de se fournir en téléphones portables grâce à la complicité de jeunes femmes tombées sous son charme et qui lui rendait visite. Il avait déjà tenté de s’évader à l’occasion d’une permission de sortie pour raison de santé et qu’il devait mettre à profit pour se soigner. Il encourt 4 ans de prison supplémentaire pour cette tentative d’évasion en récidive, a indiqué le parquet. Diaz, français d’origine portugaise âgé d’une cinquantaine d’années, avait découvert la Polynésie française dans les années 80 alors qu’il était engagé dans la légion. Un long parcours chaotique s’en était suivi sur fond de trafic de drogue, l’homme ayant même goûté aux geôles américaines où il a déjà passé deux ans.
 
RP

hina 2015-01-14 19:34:00
Amigo <3
Vai 2015-01-13 19:48:00
Eo, faut suivre les news.. :D ça fait pas longtemps cette histoire ;)
raurea 2015-01-13 19:02:00
Yeah tae roa lui en polynésie française
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete