Le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie menacés par le puissant cyclone Pam

vendredi 13 mars 2015

Le puissant cyclone Pam, de catégorie 5, menace l’archipel de Vanuatu dans le Pacifique sud, où la capitale Port-Vila est déjà confrontée à des inondations et des rafales de vents, ont indiqué vendredi les autorités.
Quatre provinces de cet archipel pauvre de 270 000 habitants ont été placées en alerte rouge par le Bureau des catastrophes naturelles, les services d’assistance craignant pour les personnes vivant dans des habitations précaires.
Pam, qui engendre des vents pouvant atteindre 230 km/h et des pluies diluviennes, poursuit une trajectoire sud-sud-est et devrait passer vendredi après-midi à environ 100 kilomètres au large de la façade est du Vanuatu.
Selon les services météo du pays, les habitants doivent s’attendre à des vents de 165 km/h, des inondations brutales, de probables glissements de terrains et une houle très forte.
Une représentante de l’UNICEF, Alice Clements, a déclaré que Port-Vila ressemblait à une ville fantôme alors que tous les habitants se sont retranchés chez eux.
« Les vents se sont vraiment renforcés, les palmiers sont secoués dans tous les sens et on commence à entendre siffler les rafales », a-t-elle déclaré, estimant désormais peu probable que le cyclone change de trajectoire et évite le pays.
« Ces phénomènes sont très imprévisibles mais l’oeil du cyclone ne va pas passer si loin, et même si on n’est pas directement frappé, l’impact va être très significatif », a-t-elle ajouté.
Le directeur de l’organisation Save the Children au Vanuatu, Tom Skirrow, a estimé que près de 50 000 enfants se trouvaient en danger dans cet archipel, où les deux-tiers de la population vit d’agriculture.
« Des milliers de familles vivent dans des maisons de fortune dans des quartiers défavorisés, qui ne vont pas résister à la force des vents. Elles doivent évacuer vers des bâtiments sûrs, sinon la situation pourrait être catastrophique », a-t-il déclaré.
En Nouvelle-Calédonie, à 500 kilomètres au sud-ouest du Vanuatu, l’alerte cyclonique n°1 a été déclenchée vendredi à midi sur les îles Loyauté. Selon Météo-France, Pam devrait passer à 170 kilomètres à l’est de l’île de Maré, samedi dans la matinée
Les habitants des Loyauté et particulièrement ceux de Maré, sont potentiellement les plus concernés par le passage du cyclone Pam.
Les rafales de vent pourront atteindre 110 à 130 km/h à Lifou et Maré, avec de fortes précipitations, de l’ordre de 150 à 200 mm en 12 heures.
 
 
AFP et Les Nouvelles calédoniennes
 

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete