L’école Urarii Manu n’ouvrira pas cette année

    vendredi 5 août 2016

    école

    En 2015, la houle est venue à plusieurs reprises s’attaquer à l’école maternelle où les parents craignaient de laisser leurs enfants. (Photo : archives LDT)


    Après l’avis défavorable de la commission de sécurité

     

    La décision a été prise depuis plus de quinze jours, mais les parents ne le savent pas encore, l’école maternelle Urarii Manu n’ouvrira pas cette année. La commission de sécurité du service de l’urbanisme a rendu un avis “défavorable” en raison du manque de sécurité pour les enfants et le personnel.

    Les 120 élèves ne seront pas pour autant à la porte puisque les cinq classes de maternelle seront accueillies à la rentrée à l’école primaire Mamu voisine. Et deux classes de CM2 de l’école Mamu seront externalisées dans des salles du centre du patrimoine, près du stade.

    Le déménagement a déjà eu lieu. Certains enseignants ne seraient pas encore prévenus. Pour l’association des parents d’élèves, c’est une victoire. Car voilà des années qu’elle dénonce les conditions d’accueil et de sécurité dans cette petite école très dégradée.

    En janvier 2015, la houle avait explosé le mur de clôture et grignoté la berge jusqu’à moins d’un mètre de la salle de repos. En décembre dernier, la houle puis des inondations ont encore un peu plus détérioré les locaux rongés par l’air salin.

    En raison d’un projet de reconstruction, la commune n’avait jamais vraiment rénové comme il se doit cette école qui tombe en ruine aujourd’hui. En 2015 déjà, des travaux avaient été réclamés par les instances de sécurité, mais rien n’avait été fait.

    C’était l’année de trop. Les parents, qui parfois ne déposaient plus leurs enfants quand la houle était trop forte ou les jours d’averse, ont fini par dire stop. 

    L’association de parents a récemment saisi le haut-commissariat, qui a invité la mairie à faire passer la commission de sécurité qui, en raison des nombreuses recommandations, a émis un avis défavorable à l’ouverture de l’établissement. La mairie a dû trouver une solution de repli.

    La solution provisoire ne va malheureusement pas satisfaire tout le monde, car la reconstruction de l’école ne verra pas le jour avant au moins cinq ans, a-t-on dit aux parents. En attendant, les enfants seront à l’abri cette année.

     

    J.-L.M.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete