Habillage fond de site

L’édito : À en perdre la ligne

jeudi 18 avril 2019

touriste aéroport

(© archives)

French Bee et United Airlines ont fait baisser les prix sur les vols internationaux. Résultat des courses, une augmentation du nombre de touristes sur l’année 2018. Celle-ci largement épaulée par le tourisme de croisière.

Mais cette augmentation cache un effet pervers. En effet, si les touristes étrangers alimentent légèrement le flux dans les îles, ce dernier ne se développe que très peu, alors que la fréquentation à l’aéroport de Tahiti-Faa’a a augmenté de près de 20 %. Avec des billets d’avions moins chers vers les États-Unis ou la Nouvelle-Zélande que vers les Marquises, ou les Australes, il y a fort à parier que c’est le tourisme polynésien qui est en train de se délocaliser vers l’étranger. Cette délocalisation pose deux questions.

Faut-il imposer la concurrence dans les vols inter-îles afin de faire baisser les tarifs vers les autres archipels ? Et cette concurrence doit-elle s’exercer sur toutes les lignes, y compris celles moins rentables ?

 

Bertrand Prévost

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete