Habillage fond de site

L’édito : L’administration 2.0

mercredi 24 avril 2019

© capture d'écran

© capture d’écran

Jusqu’à présent, les nombreuses pages et sites web des différentes entités de l’administration locale étaient principalement des plateformes de téléchargement, mettant à disposition du public l’opportunité de disposer de tel ou tel document. Mais quand ce dernier avait la chance d’être pourvu d’une imprimante, il devait encore prendre sa voiture, son bus, parfois même son avion, pour déposer la dite demande sur les bureaux du service concerné qui traitait le dossier. Et gare s’il manquait une pièce.

Depuis hier, l’administration semble enfin avoir franchi le cap de l’ère numérique en lançant quelques services qui seront désormais traités en ligne. Progressivement, d’autres services devraient comprendre l’intérêt à interagir de la sorte avec les administrés. À l’heure de la promotion des câbles sous-marins, des trois fournisseurs d’accès Internet, il était dommage que les Polynésiens ne puissent être chez eux que des utilisateurs de Facebook et Netflix et que dans leurs démarches de tous les jours, ils en soient toujours à l’heure du papier-crayon-bus.

Une démarche que l’on attend désormais à de nombreuses échelles dans un espoir de simplification des échanges entre administrations et administrés. Un échange gagnant-gagnant.

 

Bertrand Prévost

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete