Législatives : L’emploi et la jeunesse, un point qui fait l’unanimité

    jeudi 1 juin 2017

    Législatives

    Avec onze candidats, les électeurs de la Presqu’île auront l’embarras du choix, ce samedi, à l’occasion du premier tour des législatives. (Photo : A.-C. B.)

    À deux jours des élections législatives, les électeurs ont l’embarras du choix. Pendant que certains militent activement, d’autres hésitent, quand ils ne tournent pas tout bonnement le dos au vote. Vous sentez-vous concerné ? Avez-vous fait votre choix ? Quelles sont vos priorités ? Ce sont les questions que nous avons posées à une dizaine d’administrés de Taiarapu-Est, de Taiarapu-Ouest et de Teva I Uta, mercredi matin. Au-delà des affinités pour tel ou tel représentant, un point fait l’unanimité, de façon flagrante : la double question de l’emploi et de la jeunesse. Entre déceptions et espoirs… A vous la parole !

     

     

     

    Odette, 68 ans, artisane, résidente de Teahupo’o : « Ҫa ne m’intéresse pas »

    « Quelle que soit l’élection, je vote, parce que c’est un devoir. Mais, pour moi, ils sont tous pareils ! Dans le fond, ça ne m’intéresse pas. Je n’ai pas vraiment de préférence. Je choisirai samedi. Je n’ai pas besoin d’eux pour vivre : je travaille comme je peux et je ne compte que sur mes deux mains. Le plus important, c’est que ceux qui seront élus se battent pour faire en sorte que nos jeunes puissent avoir du travail ».

     

    Heinano, 26 ans, employée, résidente de Vairao : « Je ne sais pas pour qui voter »

    « Je n’étais pas vraiment au courant qu’il y avait des élections ce week-end. J’avais entendu parler des législatives, mais je ne pensais pas que c’était ce samedi. Je vais quand même aller voter. Je n’ai pas du tout suivi les programmes des candidats, donc je ne sais pas pour qui voter. Pour moi, la priorité, c’est de donner du travail à la jeunesse. C’est important, pour pouvoir subvenir aux besoins de nos enfants ».

     

    Hinarii, 28 ans, sans emploi, résidente de Vairao : « J’ai fait mon choix depuis longtemps »

    « J’ai prévu d’aller voter. J’ai déjà fait mon choix, depuis longtemps. J’ai assisté à une réunion et ce qui m’a convaincue, c’est le fait qu’ils disent qu’ils vont œuvrer pour la population. En plus, ce sont des gens qui ont fait leurs preuves. J’ai confiance en eux ! Le plus important, c’est le travail pour les jeunes, parce qu’ils sont nombreux à trainer sur la route ».

     

    Taputu, 37 ans, technicien supérieur, résident de Toahotu : « Nous défendre et nous entendre »

    « Je vais voter pour un candidat que je connais très bien. J’ai eu l’occasion de travailler avec cette personne dans le domaine du sport et j’ai pu constater ses compétences. Sa profession de foi correspond à mes attentes. Pour moi, il faut mettre la priorité sur l’emploi et sur l’encadrement des jeunes, avec des formations, par exemple. J’espère simplement que la personne qui sera élue tiendra ses promesses, et pourra nous défendre et nous entendre ».

     

    Vanina, 35 ans, mère au foyer, résidente de Papeari : « Les débats télévisés m’ont fait changer d’avis »

    « Je vais aller voter samedi, bien sûr ! J’ai fait mon choix suite aux débats télévisés, qui m’ont fait changer d’avis. Ce qui m’a convaincue, ce sont les perspectives offertes par cette candidate aux Polynésiens. Le plus important, c’est l’emploi pour les jeunes. Ici, à la Presqu’île, on voit beaucoup de jeunes désœuvrés ».

     

    Fatia, 56 ans, esthéticienne, résidente de Taravao : « Se battre contre la cherté de la vie »

    « Je suis en Polynésie française depuis 28 ans. J’adore ma Presqu’île et j’aimerais qu’elle se développe. Samedi, j’irai faire mon devoir de citoyenne. Je pense avoir fait mon choix, mais plutôt par dépit. J’invite tous les candidats à se battre contre la cherté de la vie, car il y a des abus. Il faut aussi se soucier de la jeunesse, dont une partie est à la dérive ». 

     

    Tuita, 63 ans, militaire retraité, résident de Taravao : « J’hésite entre plusieurs candidats »

    « Je n’ai pas encore décidé pour qui j’allais voter. Je n’ai pas eu l’occasion d’assister à des réunions publiques, mais je suis un peu les débats à la TV. J’hésite encore entre plusieurs candidats. Au final, j’ai l’impression que ça ne change pas grand-chose pour nous, la population. Le plus important, c’est de créer de l’emploi pour la nouvelle génération. Il y a aussi la reconnaissance par rapport au nucléaire et les problèmes fonciers ».

     

    Michel, 61 ans, artiste, résident de Toahotu : « C’est devenu difficile de faire confiance »

    « Je n’ai pas encore fait mon choix. Les débats ne me passionnent pas : je trouve que c’est trop long ! Il y a aussi le fait que c’est devenu difficile de faire confiance, avec toutes ces affaires judiciaires. De mon point de vue, il faut protéger les droits d’auteur. Il faut aussi faire quelque chose dans le domaine de l’éducation, car nos enfants sont les adultes de demain. Il ne faut pas non plus oublier l’écologie ».

     

    Marcela, 28 ans, sans emploi, résidente de Tautira : « Je me tiens au courant grâce aux réseaux sociaux »

    « Normalement, oui, je vais aller voter. J’ai assisté à un meeting récemment. Ce que j’ai entendu m’a plu et j’ai ressenti de l’honnêteté, donc je pense que mon choix est fait. En tant que jeune, j’ai envie de travailler et c’est un point qui fait partie du programme qui a attiré mon attention. Mais, si j’ai l’occasion de découvrir le programme des autres candidats, je peux encore changer d’avis. Je me tiens beaucoup au courant grâce aux réseaux sociaux ».

     

    Célestine, horticultrice, résidente de Toahotu : « Par le passé, j’ai été déçue »

    « Cette année, je ne suis pas motivée pour aller voter. A chaque fois, on nous ment ! Par le passé, j’ai été déçue. Je m’étais même investie en tant que militante. Je ne fais plus confiance : je préfère me débrouiller toute seule ! Si j’avais un message à faire passer à nos représentants, ce serait qu’ils soient plus proches de la population et qu’ils se soucient des petits Tetuanui ».

     

    A.-C. B.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete