Habillage fond de site

Sports nautiques – L’élite était au rendez-vous

lundi 6 mars 2017

Sports nautiques - Ari’i Hoe no Papeete

Le podium du kayak avec Jonathan Savigny au centre, Hiromana Florès
à gauche et Moehau Paie. (© Gérard Verdet/LDT)


La deuxième étape (sur cinq) du Championnat Ari’i hoe a eu lieu samedi au parc Paofai. En va’a hoe, Steeve Teihotaata termine encore deuxième, mais il prend du coup la tête du classement général. En kayak, Jonathan Savigny a pris sa revanche sur Hiromana Florès, qui l’avait battu début février. Et en stand up paddle, Georges Cronsteadt, déjà vainqueur de la première étape, a remporté la course samedi et domine le championnat devant son frère Johann.

Placé sous la responsabilité du club Papeete Va’a Kayak, le circuit habituel de la Arii Hoe, d’ordinaire tout en glisse, a été cette année transformé avec un départ et une arrivée en baie de Papeete. Selon la spécialité, deux circuits ont été proposés aux champions présents, à savoir un tour complet de Motu Uta (essentiellement pour les dames) et un aller et retour jusqu’à Lafayette pour les hommes.

Les départs échelonnés ont permis à tous de s’exprimer sans heurts, mais non sans difficulté, car la lourdeur du temps a très rapidement pesé sur les organismes des uns et des autres. Il faut dire que les 20 kilomètres du circuit long ont nécessité de gros efforts, notamment pour les stand up paddle (SUP) qui ont bataillé pendant deux heures pour ce qui concerne les meilleurs d’entre eux.

 

En présence des champions

 

Est-ce la conséquence d’un “Ari’i Hoe” qui se transforme en événement à étapes multiples, qui augmente l’intérêt ? Probable, car une belle palette de champions était bel et bien présente. Pour n’en citer que quelques-uns, on aura donc admiré Georges Cronsteadt en SUP avec une belle victoire, mais aussi Tutearii Hoatua en va’a qui a surclassé tout le monde, y compris les expérimentés Steeve Teihotaata, Paia Tamaititaihio, Kyle Taraufau, Kevin Céran-Jérusalémy et bien d’autres…

En kayak, le rendez-vous des étapes du “Arii Hoe” prend tout son sens puisque c’est sur les temps réalisés et également sur les classements cumulés sur d’autres épreuves encore, que les sélections pour les Championnats du monde seront établies. Jonathan Savigny chez les hommes, n’a laissé aucune chance à ses adversaires, reléguant Hiromana Florès et Moehau Paie sur les deux petites marches du podium. Charles Villierme, toujours aux manettes, savourait par contre la présence d’une dame dans la discipline, en la personne de Floriane Broustal. Cela faisait effectivement bien longtemps que l’on n’avait pas accueilli une féminine. Floriane, fraîchement arrivée de Bretagne, a donc reçu les honneurs de ses camarades masculins en montant elle aussi sur le podium.

Pour terminer le tour d’horizon, sachez que le prone a été remporté par Charles Taie chez les hommes et par madame Cronsteadt (Heilani, NDLR) chez les dames. La prochaine étape du “Ari’i Hoe” aura lieu le 3 juin à la Marina Puunui, organisée par le Taiarapu Surf Ski.

 

Gérard Verdet

2
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete