Habillage fond de site

L’emblématique tavana hau des Raromatai, “Zebro”, est décédé à 91 ans

mardi 20 décembre 2016

zebro

Le tavana hau Ian Zebrowski a servi la France tout au long de sa vie, en grande partie en Afrique et aux îles Sous-le-Vent. (© archives LDT)

 

 

Ian Zebrowski, administrateur d’État aux îles Sous-le-Vent de septembre 1972 à août 1980, ambassadeur, maire et père de famille nombreuse, vient d’entrer définitivement dans l’histoire des grands serviteurs de l’État. Cet homme au caractère très trempé est décédé le 10 décembre, à Briançon.

Depuis la nomination du premier administrateur aux Raromatai – un certain Alby en 1888 – une cinquantaine de hauts fonctionnaires se sont succédé à Uturoa (Raiatea) et maintenant  à Papeete, depuis que la fonction de chef de subdivision cumule les îles Sous-le-Vent et les îles du Vent.

Ils ont tous posé une marque personnelle dans la vie des Raromatai, certains ont résumé leurs séjours avec la publication de romans, quelques-uns y ont laissé des enfants, des petits-enfants, mais le souvenir d’un seul est toujours profondément ancré dans la mémoire collective, Ian Zebrowski, que tous ceux qui l’ont côtoyé surnommaient “Zebro”.

Assurément, Ian Zebrowski a été un administrateur hors norme où son engagement à  servir l’État a commencé à l’âge de 17 ans pour rejoindre la Résistance contre l’occupant nazi.
Ce besoin s’est poursuivi toute sa vie loin de la France et jusqu’à la retraite en devenant maire à 57 ans d’une petite commune des Hautes-Alpes.

Les anciens élus des îles Sous-le-Vent et tous ceux qui l’ont connu, de septembre 1972 à août 1980, à la tête de la subdivision des Raromatai, se souviennent d’un tavana hau engagé au service de la population, n’hésitant pas à partager le goût de la fête avec les familles des îles.

Sa fille Jocko qui vit à Uturoa se souvient toujours de la rencontre que son père fit avec Pouvana’a a Oopa. “Les deux hommes se sont rapidement compris et estimés”, dit-elle. “Papa a toujours été convaincu de son innocence et de la grandeur qu’aurait la France à le réhabiliter”.

 

Grand-père du “Tahitien des neiges”

 

Ce fut encore lui qui a reçu, en juin 1976, le premier président de la République française, Valéry Giscard d’Estaing, à se rendre à Raiatea. Le rendez-vous entre les deux hommes devait durer quelques minutes. “L’entretien a débordé le programme. Ils se sont parlé durant plus d’une heure et demie”, poursuit Jocko Zebrowski. “Le président de la République a été étonné des connaissances de papa sur l’Afrique et il a été enthousiasmé par l’accueil, si bien qu’à la fin de notre séjour à Raiatea, papa a été nommé ambassadeur de France pour ce continent.”

Ian Zebrowski est aussi le grand-père de Gary Tamatoa Zebrowski, surnommé le “Tahitien des neiges”, né à Raiatea, qui a été champion du monde cadet en snowboard et premier Polynésien à participer à des jeux Olympiques d’hiver.
C’était à Turin en 2006. Il a depuis a ouvert son école de surf sur la côte Basque.

Les huit enfants de ce père de famille pas comme les autres, décoré de la Croix de guerre 39-45 avec palmes, chevalier de la Légion d’honneur, officier du Mérite national et chevalier des Palmes académiques, ont traduit leurs émotions dans une remarque peu courante.

“Papa nous a inculqué des règles avec lesquelles il n’était pas question de badiner, le respect de la France, de son drapeau et de ses valeurs universelles qu’il a voulu porter vers des horizons lointains.”
Ils terminent leur salut à un père qui a servi avec passion et dévouement. “Son épitaphe pourrait être de faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.”

Ian Zebrowski a quitté les siens à l’âge de 91 ans le 10 décembre, il a été inhumé le 15, dans le cimetière familial de La Salle-les-Alpes, près de la célèbre station de ski de Serre-Chevalier. 

 

De notre correspondant Jean-Pierre Besse

 

 

61
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete