L’énigmatique pierre de maternité

    samedi 16 mai 2015

    Léonard Pia, deuxième adjoint au maire de Taiarapu-Ouest en charge de la gestion culturelle de 2007 à 2014, conserve depuis la fin de son mandat, sur un terrain familial situé à Toahotu, une pierre, dite de maternité ou d’accouchement. 
    Exposée pendant quelque temps dans la cour de la mairie de Toahotu, comme en témoignent les archives du service de la culture et du patrimoine suite au passage des agents de la cellule archéologie-histoire dans le cadre du plan général d’aménagement (PGA), la pierre avait initialement été retrouvée sur un terrain en cours de terrassement, à Vairao. Parmi les vestiges alors découverts se trouvaient également des puna, des pierres magnétisées utilisées par les anciens pour maîtriser la migration des poissons dans le lagon, afin de faciliter la pêche. 
    Au même titre que la pierre de maternité, il semblerait que ces trésors cachés aient disparu pour certains, ou sombré dans l’oubli pour d’autres. 

    Ancêtre de la table de travail ?

    Longue d’environ 1,60 mètre, la pierre de maternité de Vairao dispose d’une face apparente relativement plane, légèrement incurvée d’un côté, semblant ainsi avoir la forme appropriée pour accueillir les futures mères. “Pendant des siècles, chaque district avait ce genre de pierre. Elle devait se trouver dans un ruisseau et lorsqu’une femme enceinte était prête à accoucher, elle se rendait dans ce lieu, accompagnée d’autres femmes, selon les méthodes de l’époque”, raconte Léonard Pia. 
    Détaillant le dossier sur lequel devaient alors prendre appui les femmes, l’ancien élu précise qu’une pierre ronde venait compléter l’édifice en contrebas, afin d’accueillir le nouveau-né. Difficile à vérifier, ou d’en savoir plus, les techniques ayant évolué et la transmission de cette ancienne pratique, essentiellement verbale, s’étant perdue au fil du temps. 
    Les quelques sages-femmes de la Presqu’île interrogées à ce sujet n’ont d’ailleurs jamais entendu parler de cette pierre plus qu’énigmatique. Il en est de même pour Roger Doom, maire de Vairao de 1972 à 2002, aujourd’hui âgé de 80 ans, qui n’avait pas non plus connaissance de l’existence d’une telle pierre. 
    Pourtant, certains témoignages attestent autrefois de l’existence d’une “maternité” à proximité de la plage de Maui, dans le district voisin de Toahotu. Une femme, récemment décédée, y serait même née. La pierre de maternité n’a donc pas encore livré tous ses secrets…
    “J’espère que cette pierre pourra revenir un jour à sa place, dans un endroit public, pour être présentée aux gens et à la jeunesse”, ajoute Léonard Pia. Pour l’heure, il s’emploie à conserver la mémoire de cette fameuse pierre de maternité, en espérant pouvoir prochainement agrémenter le jardin où elle est actuelle-ment conservée de plusieurs variétés de plantes aux vertus 
    médicinales. 

    A-C.B. 

    Lire l’intégralité de l’article dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete