L’épidémie de grippe est toujours persistante

    vendredi 20 mars 2015

    Le dernier bulletin du bureau de veille sanitaire, examinant les données du 9 au 15 mars, vient de paraître. Il annonce la fin de l’épidémie de chikungunya. En effet, depuis trois semaines consécutives, le nombre de nouveaux cas signalés est inférieur au seuil fixé de 5 nouveaux cas pour 10 000 habitants, ce qui permet de déclarer officiellement la fin de l’épidémie de chikungunya en Polynésie française. Le virus continue de circuler sur les Australes et les Marquises, mais de façon fortement décroissante. Au total, plus de 25% de la population polynésienne aurait consulté pour des signes évocateurs du virus, soit près de 69 000 personnes. Le nombre réel de personnes touchées semble largement supérieur, mais ne peut être déterminé actuellement. Dans les prochaines semaines, une enquête de prévalence au sein de la population permettra d’évaluer plus précisément l’impact de ce virus sur la Polynésie française.
    L’épidémie de grippe saisonnière est elle toujours persistante avec une augmentation du nombre de déclarations syndromiques. Du côté de la dengue, la maladie est toujours en faible circulation sur le territoire. Cependant, la direction de la santé appelle la population à rester vigilante. Des sérotypes 3 et 2 circulant actuellement dans le Pacifique.
    Enfin, du côté de la leptospirose, depuis le début 2015, 36 cas de leptospirose au total ont été identifiés. Durant la dernière semaine du 9 au 15 mars, un nouveau cas a été rapporté sur Tahaa.

        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete