Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

L’équipage de Hokule’a a reçu un accueil traditionnel

jeudi 11 mai 2017

Hokule'a

Hokule’a dans le lagon de Tehoro, escortée par les élèves de l’école de va’a de Mataiea. (© André Kermarrec/LDT)


Après avoir bouclé son périple autour du monde, débuté en 2014, la pirogue hawaiienne Hokule’a a fait escale à Nuku Hiva, puis à Mahina. Mardi, elle a mis le cap sur Mataiea où l’équipage a été reçu par des élèves de l’école de va’a de la commune. Des souvenirs ressurgissent chez certains membres de l’équipage qui ont déjà mis les pieds à Mataiea en juin 1976.

L’entrée de la pirogue double Hokule’a, ac­com­pagnée de Hikianalia, dans le lagon de Tehoro par la passe Aifa, à Mataiea, s’est effectuée mardi, aux alentours de 11 heures. Elle a été accueillie par des élèves de l’école de va’a de la commune qui l’ont escortée jusqu’à la marina.

La pluie de la matinée s’est arrêtée, comme par magie, au moment où les amarres de Hokule’a ont frappé le quai de la marina.
Après un parcours de 80 000 ki­lomètres, la pirogue retrouve la commune de Mataiea qu’elle avait touchée en juin 1976. Certaines personnes se rappelaient d’ailleurs avoir visité Vaipahi à l’époque.

Hokule’a est une grande pirogue double, réplique des pirogues ancestrales polynésiennes dont le nom signifie “Étoile du bonheur” et désigne Arcturus dans la constellation du Bouvier.
Construite en 1975, elle a réalisé un voyage de 5 370 kilomètres entre Hawaii et Tahiti en 1976. Lors de ce voyage, l’équipage a navigué sans instrument, grâce aux techniques de navigation des anciens Polynésiens guidés par le soleil, les étoiles, le vent et la houle. En mai 2014, l’équipage a repris la mer pour arriver à Tahiti en juin de la même année. Après leur tour du monde qui a duré trois années, la pirogue fait une dernière escale à Mataiea avant de rejoindre Hawaii.

Les intempéries ayant chamboulé le programme, l’accueil traditionnel s’est effectué sur la piste des autos tamponneuses où les enfants des écoles avaient trouvé refuge. Les élèves des écoles Ma’iripehe, Nuutafaratea, Matairea ainsi qu’une délégation du collège de Teva i Uta et les Tamari’i Mataiea-Vaiuriri ont chanté pour les navigateurs, ravis de leurs prestations.
Lors de son discours, le tavana Tearii Alpha a remercié toutes les personnes présentes et le navigateur Nainoa Thompson, après avoir rappelé le parcours de la pirogue Hokule’a, a déclaré : “Je n’ai jamais vu autant d’enfants rassemblés pour nous accueillir. Il faut prendre soin de nos enfants”. “Vous êtes tous de grands navigateurs pour la paix de ce monde”, a été la conclusion de son intervention.

 

De notre correspondant A.K.

77
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete