Les aires marines éducatives des Marquises récompensées à Paris

    jeudi 2 juin 2016

    Mardi, à l’occasion du congrès annuel des maires à Paris, l’Ifrecor (Initiative française pour les récifs coralliens) a décerné sa palme pour l’année 2015 lors d’une cérémonie au ministère des Outre-mer, en présence de George Pau-Langevin. La palme a été remportée par l’Observatoire mangrove de la commune de Mont-Dore en Nouvelle-Calédonie, mais le “coup de cœur du jury” est allé à Pukatai, le réseau d’aires marines éducatives des îles Marquises, ces zones maritimes littorales gérées par les élèves des écoles. C’est le premier réseau du genre au monde.

    Depuis 2011, le concours de la Palme Ifrecor invite les élus de Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna, Polynésie française, Saint-Martin ou Saint-Barthélemy à se mobiliser pour la préservation et la gestion durable des récifs coralliens, herbiers et mangroves.

    Le réseau Pukatai, porté par Félix Barsinas, président de la communauté de communes des îles Marquises, est un projet pilote de réseau d’aires marines éducatives (AME) développé sur chacune des six îles habitées des Marquises après avoir été initié par les écoliers de Tahuata. Le communiqué de l’Ifrecor salue cette initiative qui “a permis d’éduquer les enfants marquisiens à leurs patrimoines naturel et culturel et fédérer leur gestion durable (…)”, et qui porte déjà ses fruits en termes de comportements non seulement des enfants, mais aussi des adultes.
    En décembre dernier, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal avait distingué le projet Pukatai et signé avec Édouard Fritch un accord de partenariat pour étendre le concept au-delà de la Polynésie française.

    C.P.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete