Les automobilistes en viennent aux mains à Huahine

    mercredi 31 décembre 2014

    Ça chauffe du côté de Huahine où certains automobilistes en sont venus aux mains hier pour tenter de faire le plein d’essence de leur véhicule ou des jerricans alors que venaient d’être déchargés
    14 000 milles de litres du précieux carburant quelques heures auparavant.
    La seule station ouverte sur l’île a, en effet, été prise d’assaut dès l’annonce de l’approvisionnement de ses cuves par le dernier bateau venu de Tahiti. Comme le relate notre correspondante, “Il y avait une foule compacte d’habitants portant jerricans et autres bidons à bout de bras, rendant ainsi le travail encore plus ardu, car il n’y a que deux pompes à essence en fonctionnement”. L’énervement a ainsi créé “une véritable panique chez certains clients qui sont devenus carrément agressifs”.
    Le gérant de la station, et maire de Huahine, Marcellin Lisan a, selon notre correspondante, “dû rappeler à plusieurs reprises qu’une autre cargaison, de
    15 000 litres d’essence, devait arriver dans la soirée de mardi par le Taporo 7 pour tenter de calmer les plus énervés”.
    Pendant ce temps, les négociations à Tahiti entre la direction de la Société tahitienne des dépôts pétroliers (STDP) et la CSIP se poursuivaient par téléphone sans qu’un accord n’ait été trouvé hier. Il faudrait pourtant que celui-ci intervienne le plus rapidement possible, afin que la situation ne dégénère pas dans les îles où la pénurie se fait de plus en plus sentir, et où elle exacerbe de plus en plus les tensions liées à la crainte du réservoir vide. Rappelons qu’à Tubuai, si les automobilistes sont restés calmes, il n’en demeure pas moins qu’ils sont venus en nombre constituer des stocks d’essence pour continuer à rouler, ou à utiliser leur bateau, le temps de la prochaine rotation maritime, et de la fin de la grève.

    Pascal Martin

    Le margouillat 2015-01-03 15:56:00
    Quel secours attendre de Jésus qui n'a jamais vu de station service de ses trente trois ans de sa courte vie ???
    Liloo 2014-12-31 19:43:00
    Bein wi il fallait s'' y attendre.. tandis que ces "boeufs" à Tahiti attendent que leurs requêtes soient bénis du ciel. Le St Esprit a apparemment dérouté sa route. Que faut il donc faire? Attendre que Jésus arrive pour calmer ou de résoudre ce probl
    Arch 2014-12-31 16:59:00
    En fait - marcher n'est pas un problème mais se déplacer sous la pluie ´ c'est pas évident, et il n'y a pas de magasin à tout les coins de rue. Et puis certain travaillent loin de chez eux, et la s'y rendre à pied ou à vélo c'est pas pratique...bref, vive le retour de l'essence!!!
    Arch 2014-12-31 16:54:00
    en attendant la seconde cargaison prévue dans la nuit de mardi à mercredi n'est jamais arrivée!!
    lebororo 2014-12-31 15:22:00
    La situation est catastrophique aussi pour la population...
    Ce genre de grève est ridicule.
    anne 2014-12-31 12:25:00
    Le service étais vachement a desirer car ils servait ceux qui avais des bidons ok mais quand tu es dans ta voiture et que tu es dans la file et tu vois ceux qui sont avec les bidons passer trois fois devant toi c sure sa va creer des tensions
    Vaiturere 2014-12-31 10:26:00
    Nous n'avons plus cette habitude de marcher, à deux pas de l'épicier, on prend la voiture... Pff...Qu'est-ce que çà sera, si on venait à manquer d'eau.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete