Les bâtiments de la ville font leur numéro

    vendredi 31 juillet 2015

    Hier, une quinzaine de plaques numérotées ont vu le jour dans Papeete. La première a été installée sur le mur du magasin de prêt-à-porter Marie-Lou, situé à l’angle de la place Notre Dame. 
    “Nous avons pour coutume à Tahiti de situer un magasin ou un commerce en fonction des lieux”, explique le propriétaire de la boutique, Guy Loussan. “Aujourd’hui, on évolue”, constate-t-il. En effet, réel instrument d’identification des lieux, le numérotage des bâtiments a de nombreux avantages. Celui par exemple, de faciliter les interventions des forces de l’ordre et de la sécurité, de facilité également les livraisons à domicile ou encore d’aider les touristes désorientés à circuler dans la ville. 
    Mais les résidents, qu’en pensent-ils ? Pour certains, ce projet est “surtout pour les touristes. Nous, nous avons l’habitude”. Tandis que pour d’autres, “c’est utile et ça peut servir aux professionnels”. Il est dur de changer les mentalités du jour au lendemain. Beaucoup restent adeptes des explications cocasses, parce qu’ils connaissent le centre-ville par cœur et que “Papeete est une petite ville”. 
    D’autres passent devant la plaque sans même remarquer son existence. 
    Mais, pour Michel Buillard, l’intérêt de la numérotation des bâtiments réside principalement dans le renforcement du contrôle de l’espace urbain. 
    “Nous rencontrons d’énormes difficultés de recouvrement de nos créances et je pense que cette opération servira véritablement à voir un peu plus clair”, souligne le maire. “Notre responsabilité consiste recouvrir ces créances pour servir les demandes formulées par la population”. 

    Coût des travaux : 63 millions

    La numérotation des bâtiments de la capitale remonte à 1989. Les règles d’adressage étaient appliquées aux immeubles récemment construits, ou à ceux qui en faisaient la demande. Mais, le projet n’est jamais arrivé à terme. 
    Après une première étape de repérage et de recensement durant les mois de juin et juillet de cette année, l’opération refait surface. 
    Depuis hier, les agents de la municipalité procèdent à une remise à jour complète des numérotations de la capitale. 
    Huit mille plaques devraient donc être installées d’ici décembre, sur tous les bâtiments de Papeete, quartiers inclus. 
    Ce travail de numérotage des habitations de la ville de Papeete rejoint ceux qui ont déjà débuté dans les communes de Faa’a et Arue. 
    Plus récemment, Moorea-Maiao se penchait également sur ce sujet, avec à l’étude, un plan de financement qui permettrait à ses administrés de bénéficier d’une adresse complète. 
    La prochaine étape de ce projet de numérotage aura lieu au cours du premier trimestre 2016, avec la mise en place des panneaux indiquant le nom des servitudes. 
    Le projet municipal aura coûté au total 63 millions de francs à la commune de Papeete. Une somme qui comprend 38 millions pour la pose des plaques et 25 millions pour la pose des panneaux de servitudes. L’objectif de cette opération de numérotage est qu’à partir de 2016, chaque habitation bénéficie d’une adresse complète comprenant son numéro, sa ville de référence et le numéro de sa rue. 

    Nadia Yonker

    dadi 2015-07-31 12:30:00
    c'est bien d'avoir des numéros mais si il n'y a pas d'éclairage publique, c'est quand même plus important d'éclairer le front de mer de la gare maritime, enfin comme ça les jeunes sans travail font leur petits larcins bénis par le territoire, qui ne dit ou fait rien consent!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete