Les CM2 de Paopao en Nouvelle-Calédonie pour suivre la migration des tortues

    lundi 11 mai 2015

    Bula Honu est un projet initié par Te mana o te moana, association ayant en charge, entre autre, la gestion de la clinique des tortues à Moorea. Ce projet comporte deux volets. En premier lieu, il permet d’établir une correspondance avec des élèves de différentes régions, Fidji, Tonga, Samoa, Cook, Moorea, Tuamotu (Tikehau) et de métropole, sur le thème des migrations des tortues. Les élèves sont, ensuite, amenés à suivre huit tortues lors de leur migration vers les Fidji, site habituel de destination après leur départ de Polynésie. Les animaux ont été dotés d’une balise GPS, financée par l’association de Maud Fontenoy.
    À Moorea, c’est la classe de CM2A de Paopao qui s’est portée volontaire pour participer à ce projet scientifique, avec un démarrage des travaux dès la rentrée scolaire 2014-2015. Après avoir suivi les premières centaines de kilomètres parcourues par les tortues balisées, les élèves et leurs accompagnateurs ont pris l’avion jeudi matin, pour la Nouvelle-Calédonie. Un programme chargé les attend.
    Pour démarrer, une rencontre avec des scientifiques du Centre d’initiation à l’environnement, conduira les élèves à participer à des travaux qui seront menées à “l’aquarium des lagons” de Nouméa. Les élèves assisteront ensuite à des conférences sur la vie marine en général, avec un axe spécifique sur les cétacés.

    Une nouvelle “balisée”

    Les élèves de Paopao rencontreront des élèves de l’école de Saint-Quentin, qui partagent le même projet sur le suivi des cycles migratoires des tortues et échangeront leurs données, acquises depuis le début de leurs travaux respectifs. Huit tortues ont été balisées, elles sont parties de Tetiaroa et des Tuamotu. Depuis leur départ en début d’année 2015, les élèves de Paopao ont pu suivre leur route vers l’ouest grâce aux données transmises “en direct” par les balises GPS fixées sur leur carapace. “Lorsque nous serons en Nouvelle-Calédonie, les tortues ne seront pas encore arrivées, par contre les élèves vont assister à la pose d’une balise sur une tortue de l’aquarium qui, comme celles que nous suivons, sera relâchée en pleine mer.”
    Les élèves de Moorea sont accompagnés pour leur périple néocalédonien, de leur enseignante Caroline Faua, deux scientifiques de Te mana o te moana (Magalie et Charlotte) ainsi que de trois parents d’élèves.
    Le séjour en Nouvelle-Calédonie s’étale sur une semaine. un financement d’un peu plus de 3,6 millions de Fcfp a été supporté partiellement par Te mana o te moana et par les parents. Avec quelques aides d’entreprises locales, telles que René Malmezac, Polymat et Michelin. 

    De notre correspondant Jeannot Rey

        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete