Les Colibris Tahiti veulent contribuer à construire une autre histoire de l’avenir

    vendredi 29 avril 2016

    Après avoir organisé une avant-première au film Demain, le 12 avril, les Colibris Tahiti ont organisé une deuxième rencontre, mercredi soir, pour inviter tous ceux qui le souhaitaient à une réunion d’échange et de partage et pour donner une suite concrète en Polynésie à ce road movie, qui veut promouvoir des solutions alternatives aux défis à venir.

    Une soixantaine de personnes ont répondu à cet appel afin de participer à des ateliers de réflexion organisés autour des cinq thématiques du film : alimentation/agriculture ; éner­gie/habitat/transport ; écono­mie/finance ; démocratie participative ; éducation.
    Rappelons ici les grandes lignes du film pour les personnes qui n’auraient pas encore vu ce documentaire encore en salle à Papeete : alors que l’Humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes – le réchauffement climatique n’en est qu’un aspect – l’équipe, menée par Cyril Dion et Mélanie Laurent, est partie explorer le monde en quête de solutions positives.

    Susciter un esprit “participatif”

    Projeté depuis une quinzaine de jours, Demain semble avoir trouvé son public. Ce qui n’était pas évident pour un documentaire au budget relativement modeste et qui ne bénéficie pas du matraquage publicitaire de certains blockbusters.
    Le film, tout de même César 2016 du meilleur documentaire, a profité notamment de la communication orchestrée par Colibris Tahiti. Il faut dire aussi que l’avant-première, organisée par l’association, avait fait salle pleine et le bouche-à-oreille a bien marché depuis. Au point que Pacific Films a décidé de prolonger les séances. “Des écoles ont réservé la salle pour certaines séances”, précise-t-on à la direction de la société de distribution.

    Mais le succès filmographique n’est pas le seul objectif des Colibris Tahiti qui souhaitent susciter, au sein de la population, l’esprit “participatif” qui est mis en exergue par les réalisateurs de Demain. D’où cette rencontre organisée à Papeete au Fare Hau, tenu par l’association Faatura te Ora e te Fenua, investie, elle aussi, dans la transformation individuelle et sociale.

    Le format adopté pour la rencontre a permis à chacun des participants d’intervenir et de préciser ses attentes aussi bien que les solutions qu’ils souhaiteraient voir mises en place au fenua. Des petites synthèses en ont été restituées à la fin de la soirée, qui seront disponibles en ligne après le week-end. La communication de Colibris Tahiti ne s’arrête en effet pas à celle d’un événement ponctuel. L’association organise tout au long de l’année différents “moments de partage” qui sont autant d’invitation pour chacun de ceux qui y participent à “faire sa part”, selon le leitmotiv du mouvement Colibris.

    L’initiative des 1res Assises Eco Ecole récemment organisées à Papeete en est un exemple. C’est aussi Colibris Tahiti qui est à l’origine des deux dernières éditions d’Alternatiba Tahiti, le “Village des alternatives”, en 2014 et 2015. Deux beaux succès populaires à chaque fois.
    Et une troisième édition est en préparation. La réunion de mercredi devrait d’ailleurs servir de base à sa mise en place avec tous ceux, et toutes celles, qui souhaiteront s’y investir.

    De notre correspondant C.J.

    En savoir plus

    Une permanence est organisée tous les 1ers mardi du mois, à 18 heu­res, au J’Âm, café vegan à Papeete. Les infos concernant les activités de l’association sont relayées sur sa page Facebook. Pour mieux comprendre la philosophie et les actions de l’association la plateforme web colibris-tahiti.org offre plusieurs sites dédiés au sein desquels on peut trouver notamment un “Annuaire des acteurs du changement” et un site d’informations “alternatives”, ava-infos.org.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete