Les concessionnaires partagés sur le refus d’une nouvelle « Prime à la casse »

vendredi 3 octobre 2014

Les importateurs de véhicules ont pris acte du refus du gouvernement d’instaurer une nouvelle « Prime à la casse ».
Ils disent comprendre le fait que cette mesure ponctuelle n’aurait eu que des effets limités mais estiment que l’exécutif doit soutenir le secteur. Parmi les pistes qu’ils préconisent : la baisse des taxes appliquées aux véhicules importés, voire la mise en place du contrôle technique qui écarterait de la circulation des voitures les plus anciennes.

Lire l’intégralité de cet article dans La Dépêche de Tahiti de samedi 4 octobre 2014

BEBOP 2014-10-05 14:13:00
c'est bien de mettre des controles techniques en place, mais Est-ce que les mmes et mrs toutlemonde pourront payer les frais de mise aux normes de leurs vehicules, pas si sur !!! C'est bien d'imposer, mais faut reflechir avant!!!
dup 2014-10-05 08:27:00
et à quand un contrôle technique pour que les poubelles arrêtent de rouler et que les gens soient obligés de régler les pb notamment pour une sécurité pour tous : un phare sur 2 qui fonctionne, clignotants inexistant, pas de signal de freinage, grosse fumée noire quand on accélère, etc.
le contrôle technique est payant et doit être réalisé régulièrement, de quoi faire rentrer un peu d'argent pour les "entres qui seront agréés"... a priori les garagistes existants... qui sont pour les plu grands liés aux concessionnaires.

après il faut aussi le réseau routier adapté ! c'est ce qui commence à être fait entre les communes extérieures et Papeete. Mais il faut régler le pb de Papeete ! avec notamment les quelques "points noirs" qui malgrè la mise en place d'effectifs pour faire la circulation reste des goulets d'étranglements : rond point entre Pomare et Prince Hinoi
Rond point de la Présidence, carrefour de la Tipaerui... et d'autres
il existe des solution plus efficaces et moins couteuses que des tunnels ! il faut faire des rampes au-dessus des routes existantes... comme cela existe ailleurs. imaginez une route qui va de prince hinoi, rond point pomare, tout le front de mer, jusqu'à l'entrée de la RDO avec juste 2 sorties/entrée. ça libérerait grandement le front de mer. les voitures seraient au-dessus de nos têtes... et on aurait un vrai front de mer pour attirer les investisseurs (car l'apparence joue beaucoup) et les touristes !
bon j'arrête là. je ne suis pas un professionnel de l'urbanisme et de la circulation ! juste un usager
henri 2014-10-04 08:12:00
Au prix où les voitures sont proposées à Tahiti, les concessionnaires peuvent faire de gros efforts s'ils souhaitent voir les ventes reprendre ! Lorsque l'on constate que les prix pratiqués en local sont deux fois ceux de la métropole, même avec le fret, il y a un malaise quelque part...
Bien sûr, certains aux moyens conséquents ne s'en soucient guère, en revanche, pour Monsieur & Madame TOUTLEMONDE, le consommateur ne doit pas être une vache à lait...et préfèrent donc rouler en 2 roues ! CQFD
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete