Les discussions piétinent, le piquet de grève avance à Fare Ute

    vendredi 31 octobre 2014

    Si les négociations marquaient encore le pas, hier après-midi, jeudi, malgré l’heure matinale où elles s’étaient achevées très tôt le matin, ce n’était pas le cas hier, à 14 heures, pour le piquet de grève qui avait avancé de quelques mètres, dépassant ainsi le portail du parking de l’immeuble de la direction de l’OPT et de Vini à Fare Ute.
    Les vigiles débordés par “l’avancée de l’ennemi” n’avaient eu d’autre choix que de laisser passer les grévistes, bien décidés à occuper les quelques mètres carrés de pelouse à l’intérieur de l’enceinte de l’OPT.
    Finalement, les uns prenant position sur le terrain conquis, et les autres reculant d’autant, le calme, jamais vraiment altéré, est revenu après quelques minutes de flottement sous le rythme des ukulele et du toere.
    Pour provoquer de nouvelles discussions, le Sapot et la CSIP avaient adressé hier un ultimatum à la direction de l’OPT et de Vini pour conclure un accord avant 17 heures.
    Une demi-heure après cet ultimatum, les négociateurs de la CSIP n’étaient toujours pas arrivés à Fare Ute pour entamer les “dernières discussions” avant la rupture des négociations.
    Hier, les chiffres fournis par la direction de l’OPT concernant le nombre de grévistes faisaient état d’une baisse significative de 10 % du côté de l’OPT, alors que la mobilisation chez Vini et Vini Distribution était, quant à elle, en progression de 5 %.
    En ce qui concerne les agences en grève, l’OPT en dénombrait cinq entre Tahiti et Moorea et aucune dans les îles.
    L’approche de la compétition de pirogues Hawaiki Nui Va’a pourrait bien favoriser le déblocage de la situation et aboutir à la signature d’un protocole d’accord pour l’OPT et Vini.

    PM

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete