Les élus outremer sur le terrain

samedi 15 novembre 2014

Lundi prochain, la Polynésie française accueille le 23e congrès de l’Association des Communes et Collectivités d’Outre Mer. Pendant cinq jours, les élus de nombreuses communes de tout l’outremer se rencontreront autour de thématiques phare comme l’intercommunalité, les fonds européens, le développement durable ou encore les énergies pour fournir des propositions qui seront ensuite relayées aux autorités locales et nationales.  « Nous avons besoin de nous mettre ensemble pour parler des thématiques que nous pouvons avoir en commune et pour échanger sur les compétences et les progrès des uns et des autres », témoignait hier Sylvianne Terooatea, maire de Uturoa et présidente de l’association. « Cette association qui est née en 1991 continue de s’agrandir ».  À ses côtés, Lilian Malet, délégué général de l’ACCDOM est revenu sur la « notion de partage » qui accompagnait ce forum. « On n’est pas là pour faire du tourisme. Les congressistes se plaignent d’ailleurs souvent du rythme de travail que nous avons. »
Pendant ces cinq jours, des réunions seront organisées le matin avant de partir sur le terrain pour faire plusieurs visites. Technival, CRIOBE, l’usine Rotui ou encore la vallée de la Fautaua seront ainsi visités par toute la délégation qui, faute de moyens de transports suffisants, devra se contenter d’une conférence sur le nouvel hôtel de Tetiaroa plutôt qu’une visite.
Nicole Bouteau, trésorière de l’association parlait aussi hier de l’expérience que les élus vont emmagasiner pendant ces cinq jours. « Ensemble, nous formons une force de proposition auprès des gouvernements locaux mais aussi auprès de Paris », expliquait-elle hier.
Chaque année, le congrès est organisé avant le congrès des maires à Paris de sorte que les élus puissent participer aux deux événements et que les résolutions prises soient transmises aux autorités sur place. Par le passé déjà de nombreuses résolutions prises ont été transformées en textes de loi par la suite. « 80% des motions que nous faisons sont prises en comptes par les autorités publiques », expliquait d’ailleurs hier Lilian Malet. « Notre travail, c’est pas de la théorie, c’est du pratique. »
 
B.P.

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete