Les emplois présumés fictifs de la présidence Tong Sang à la barre

    jeudi 12 mai 2016

    L’ancien président du Pays Gaston Tong Sang comparaîtra, mardi prochain, devant le tribunal correctionnel de Papeete dans le dossier des emplois présumés fictifs de sa présidence. À ses côtés : deux de ses anciens ministres Clarenntz (Kalin) Vernaudon et Fernand Roomataaroa. Tous trois sont renvoyés pour détournement de fonds publics par personne dépositaire de l’autorité publique. L’ex-président est suspecté d’avoir permis le recrutement d’une vingtaine de personnes, entre mai 2008 et mars 2009, sous couvert de contrats cabinet aux ministères des Sports et de l’Agriculture. Des portefeuilles détenus par Kalin Vernaudon et Fernand Roomataaroa, alors au Ai’a Api d’Émile Vernaudon. Pour Gaston Tong Sang, l’intérêt aurait été, selon l’accusation, de tenter de s’assurer de la solidité de sa majorité alors que les élus du parti bleu et blanc n’étaient pas des plus fidèles. Outre une peine de prison et une amende, Gaston Tong Sang risque également l’inéligibilité.

    J.-B.C.

    Motahi 2016-05-12 19:12:00
    Exactement poste 1 PIP, il y a aussi au Tapura, à commencer par le président et quelques ministres., mais chui sûr qu'ils ne seront pas condamnés à l'inégibilité, vu la position du tribunal vis a vis du gouvernement actuel. On verra, comme tu dis, à force de condamnér toujours le Tahoeraa et surtout le vieux lion, ils vont voir le flèche revenir sur eux. Allez, une bonne punition pour l'ex président.G Tong Sang
    pip 2016-05-12 17:56:00
    on parle beaucoup de Flosse mais au tapura, il y a un certain nombre de personnes qui ont des "dossiers"...on va voir la suite (si tout se passe objectivement...)
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete