Les enfants découvrent leurs droits à Paofai

    vendredi 20 novembre 2015

    Des centaines d’enfants ont envahi ce vendredi les jardins de Paofai à l’invitation de Fare Tama Hau. Parrainé par Naea Bennett, le capitaine des Tiki Toa, la Maison de l’enfant et de l’adolescent organisait pour la onzième fois consécutive un grand évènement à l’occasion de la journée mondiale des droits de l’enfant.
    Chamboule-tout, tavirira’a, quizz… « Pour que le message passe mieux », de nombreuses activités étaient proposées sous une forme ludique aux petits citoyens afin de leur faire prendre conscience de leurs droits : égalité, protection contre la violence, environnement sain, etc. Le centre d’information sur les droits des femmes et des familles était également représenté.
    Le 20 novembre 1989, 191 pays signaient la Convention internationale des droits de l’enfant. « Aujourd’hui, nous avons deux messages, a déclaré un organisateur en ouvrant les festivités. Les droits de l’enfant sont fondamentaux, essentiels. Et ces droits sont un devoir des adultes. Ce sont eux qui doivent les faire respecter. »
    Bonnes élèves, la Conseillère principale d’éducation (CPE) et l’infirmière du collège Pao-Pao de Moorea accompagnaient hier tous les délégués des classes de sixième : « C’est important de les sensibiliser dès la première année du collège », expliquait la CPE. De retour sur l’île sœur de Tahiti, les jeunes élus devront concevoir des affiches pour informer leurs camarades. Hier, ils citaient déjà pêle-mêle les droits à la liberté et à l’égalité des enfants, mais aussi leur « devoir de respecter et d’écouter les autres ».
    Heureusement, ils n’avaient pas l’air d’oublier l’essentiel, en tout cas pour la journée d’hier : « On va apprendre des trucs… et s’amuser ! », s’enthousiasmaient-ils. Voilà plus de vingt-cinq ans, en effet, que la convention internationale des droits de l’enfant consacre son « droit de jouer » !
     
    MG
     
    Message de Hinarere Taputu, Miss Tahiti 2014 : « Aujourd’hui, vendredi 20 novembre 2015 est la journée mondiale des droits de l’enfant. C’est une cause que j’ai décidé de défendre à travers mon titre et notamment à l’élection de Miss Monde. J’aimerais adresser toutes mes pensées à tous les enfants du monde entier et en particulier ceux du SOS Village d’Enfants de Tahiti. Les enfants sont l’avenir de notre pays, il est donc important de les aider à grandir dans les meilleures conditions possibles. »

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete