Les exclusions se poursuivent au sein du Tahoeraa

    mercredi 27 mai 2015

    Hier, c’est par voie de communiqué que le Tahoera’a a informé la presse de la décision de son grand conseil concernant sa position vis-à-vis du gouvernement. Désormais, le gouvernement n’est plus considéré comme Tahoera’a. De plus, le parti de Gaston Flosse s’opposera aux décisions d’Édouard Fritch… Un coming out des troupes de Gaston Flosse qui osent affirmer au grand jour une opposition qu’ils feignaient jusqu’alors.
    Après avoir, dans un premier temps, exclu les candidats aux élections sénatoriales, puis les membres du nouveau groupe Tapura Huiraatira, la logique était que les membres du gouvernement issus du parti de Gaston Flosse soient eux-mêmes exclus de la matrice orange.
    C’est chose faite depuis vendredi dernier. Le député Jean-Paul Tuaiva, les ministres Jean Christophe Bouissou, René Temaharo, Tearii Alpha, Nicole Sanquer, Frédéric Riveta et Patrick Howell ont tous été exclus du parti.
    “Le Tahoera’a Huiraatira poursuit son travail de ‘clarification’ en tirant les conséquences des récents évènements politiques qui ont conduit à la scission du parti”, explique laconiquement le communiqué.

    Les exclusions de ces membres importants découlent de la nouvelle modification des statuts du mouvement voulus par Gaston Flosse. “L’article 38 modifié des statuts du Tahoera’a Huiraatira considère comme démissionnaires d’office les membres de droits absents sans excuses valables à trois réunions sur une période de 12 mois. Depuis l’entrée en application de cette mesure, plusieurs membres de droit du conseil politique ne se sont plus présentés, décidant en toute connaissance de cause de s’exclure eux-mêmes du parti”, poursuit le communiqué, qui préfère parler de démissions d’office liées au non-respect du règlement alors qu’il s’agit bien là d’une purge au sein du Tahoera’a à l’encontre de tous ceux qui ne collent pas à la politique du président du parti.

    En marge de cette nouvelle vague d’exclusions attendues, le Tahoera’a a pris position contre le gouvernement d’Édouard Fritch.
    Les années qui séparent l’assemblée de Polynésie française du prochain scrutin pour les élections sénatoriales risquent désormais d’être longues avec des textes qui seront une quête permanente de majorité, même relative, pour les faire passer, et avec un président d’assemblée de Polynésie française qui va enfin pouvoir être ouvertement contre les actions du gouvernement, ce qu’il s’évertuait à cacher jusqu’alors.
    “Le conseil politique a tiré les conséquences de la création du nouveau groupe et de l’attitude désormais hostile de celui-ci à l’égard du Tahoera’a Huiraatira dans le cadre de l’alliance décidée par le président Édouard Fritch avec les partis d’opposition dans le but de reléguer le Tahoera’a Huiraatira dans l’opposition en le privant de moyens. Le conseil politique a décidé qu’il ne soutiendra plus ce gouvernement, mais que les représentants du groupe Tahoera’a Huiraatira voteront des textes soumis à l’assemblée en tenant compte du programme sur lequel ils ont été élus le 5 mai 2013”, explique le communiqué.

    Gaston Flosse aurait alors déclaré “Il faut lever toutes les ambiguïtés qui peuvent encore jouer contre nous. Une nouvelle étape a été franchie ce soir dans ce travail de clarification. D’autres nous attendent. C’est en restant unis et débarrassés des traîtres que nous traverserons cette épreuve imprévue, et que nous reviendrons plus forts avec la confiance renouvelée des Polynésiens. Je reste persuadé que rien de bon, rien de constructif, rien de stable ne peut sortir des marchandages actuels nés de la trahison et des compromissions. Édouard Fritch s’est fourvoyé, et la population, le moment venu, le jugera sévèrement.”

    La situation d’Édouard Fritch, président délégué du parti n’est pas évoquée dans ce communiqué. À ce rythme, pas sûr que le président du Pays soit encore orange lors du prochain congrès du parti qui doit intervenir prochainement.

    Bertrand Prévost

    Pito 2015-05-27 19:08:00
    J'ose espérer que des élus Tahoera'a viendront rapidement rejoindre le parti Tapura afin que l'on en finisse avec cette comédie programmée par Gaston Flosse. Le peuple en a marre de ce clown.
    tuterai 58 2015-05-27 14:07:00
    pffff,Ce n'était pas un secret on le savait déja depuis qu'edouard et sa troupe sont au gouvernement,ils n'ont pas arretés de lui mettre des batons dans les roues.Ca devient réellement ridicule tout ces communiqués et ses articles qui nous disent rien de nouveau quand a l'action de gastounet 1er contre edouard.
    lebororo 2015-05-27 13:38:00
    C'est lui même qui a trahi son propre parti en s'associant avec les indépendantistes.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete