Les fonds marins en version féérique

lundi 29 septembre 2014

 

Elle s’appelle Alicia Franco, lui, Jim Ward. Il y a quelques années, ils ont créé leur marque de photos et vidéos, Seethroughsea. Leur terrain de jeu : l’océan vu du dessus ou du dessous. Depuis trois semaines, Alicia et Jim travaillent dans le lagon et au large de Moorea, en Polynésie française, pour honorer leur carnet de commandes et enrichir leur propre banque de photos. Parmi les images qui seront diffusées via de nombreux supports, celles d’une sirène nageant au milieu des raies ou flirtant auprès d’une baleine.
C’est à bord du catamaran Manu, basé à l’InterContinental de Moorea, que le couple a établi son QG, à la recherche des baleines à bosse ou des dauphins spinners, ou pour se rendre sur des sites précis, comme ceux des nourrissages des raies pour réaliser une série photographique inédite pour un client, Finfolk Productions, basé dans le Minnesota, qui souhaite promouvoir son dernier produit : des queues de sirène. Il s’agit d’une combinaison créée il y a un an, en silicone, et qui se vend comme « des petits pains », malgré son prix, de 3 000 à 5 000 dollars pièce.

De notre correspondant Jeannot Rey

Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de lundi
 
 

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete