Les guides formés au sauvetage

    vendredi 5 juin 2015

    Dans le cadre de leur formation de guide de randonnée pédestre, les stagiaires sont passés à la pratique, au Fare hape, à Papenoo.
    Les futurs guides ont appris les techniques de cordes afin de sécuriser des passages et surtout porter secours à leurs clients victimes de glissades.  Dans deux semaines, le groupe reviendra à la Maroto pour voir les techniques de progression, la préparation d’un bivouac, la flore, la faune, l’histoire et l’art traditionnel.

    Après trois premières semaines de théorie à l’Institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française (IJSPF), les stagiaires à la formation de guide de randonnée pédestre sont allés se mettre au vert pour passer à la pratique.
    Et quoi de mieux que le cœur de l’île pour prendre toute la mesure de leur futur métier. C’est au Fare hape, au fond de la vallée de la Papenoo, que nous avons retrouvé les futurs guides.
    Gavées de réglementation, d’organisation, d’orientation, de biologie, de relationnel, de gestes de premier secours et de cours d’anglais accélérés, les cervelles sont allées s’oxygéner en pleine nature. Au programme, maniement des cordes, prévention et secours, et enfin techniques de progression.
    Depuis lundi, les stagiaires font et défont des nœuds. Les nœuds en huit, queue de vache, cabestan et autre nœud de chaise n’ont plus de secret pour eux, ni l’utilisation des mousquetons et du baudrier.
    Si ce module de 90 heures ne va pas faire d’eux des alpinistes confirmés – ils pourront passer plus tard la qualification haute randonnée – il est question là de connaître par cœur des techniques.

    Secourir un randonneur en difficulté

    Leurs formateurs, Michel Veuillet et Hervé Maraetaata (tous deux guides professionnels et instructeurs canyoning) ont multiplié les entraînements, tout en espérant qu’ils n’aient jamais à utiliser ces procédures essentiellement destinées à aller sauver un de leurs clients.
    Les futurs guides sauront poser des cordages pour sécuriser un passage de rivière ou un chemin étroit, mais ils sauront surtout aller secourir un randonneur en difficulté. Ils seront capables de descendre en toute sécurité pour porter assistance à une personne tombée après une glissade et de la remonter en mettant en place un mouflage (jeu de cordage) pour démultiplier la force du sauveteur. Mais leur mission s’arrêtera là, car en cas de blessures, les guides doivent faire appel à des secours professionnels.
    Chaque stagiaire devra savoir intervenir pour les cas les moins graves, tous ont d’ailleurs reçu un sac de randonnée avec tout le matériel nécessaire (cordes, baudrier, mousquetons, trousse de secours…).
    Au programme de la fin de semaine, il devait y avoir de la prévention et du secours et enfin de l’orientation pour terminer ce stage à la Maroto. Les futurs guides y reviendront dans deux semaines afin de poursuivre les techniques de progression et de préparation d’un bivouac, et d’approfondir leurs connaissances en matière de flore, de faune, d’histoire et d’art traditionnel.

    J-L.M.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete