Les habitants de Nuku Hiva tout à fait d’accord pour l’aménagement d’une marina

    mercredi 27 janvier 2016

    L’archipel des Marquises constitue la principale porte d’entrée des yachtmen en Polynésie française pour ne pas dire l’unique ; puisque ces îles sont les premières touchées à l’issue de la traversée depuis le canal de Panama, les Galapagos ou encore depuis Hawaii.
    Par ailleurs, les îles de Hiva Oa et Nuku Hiva disposent des services administratifs permettant aux capitaines de voiliers d’effectuer leurs démarches d’entrée sur le territoire.
    Bien entendu, les yachts ont la possibilité de passer les Marquises sans y faire escale puis de se rendre directement aux Tuamotu ou encore, aux îles Sous-le-Vent mais après une traversée de minimum trois semaines depuis Panama, l’escale aux Marquises est une halte que l’immense majorité des voiliers effectue pour se reposer et surtout, pour se ravitailler en produits frais.
    Ainsi chaque année, les yachtmen sont de plus en plus nombreux à séjourner dans l’archipel et en particulier à Nuku Hiva qui, outre les facilités liées aux démarches administratives obligatoires et celles liées au ravitaillement, offre plusieurs mouillages confortables ; notamment celui de la baie de Taiohae.
    C’est ce qui a donné au maire de l’île, Benoît Kautai, l’idée d’aménager une marina adaptée à l’accueil des yachts du côté sud/ouest de la baie de Taiohae.
    « De mars à juin, explique M. Kautai, il y a entre 100 et 250 voiliers de passage à Nuku Hiva et on peut considérer qu’une centaine d’entre eux séjourne en permanence sur l’île pendant ces quatre mois. Par ailleurs, depuis l’an passé avec le phénomène El niño, ce chiffre a triplé. Il est donc temps que nous réfléchissions à l’aménagement d’une marina pour accueillir ces touristes qui viennent par la mer. Je me suis entretenu récemment avec le ministre du Tourisme à cet effet : la réalisation de cette marina pourrait être financée par le contrat de projet État-Pays.»  Récemment, la communauté de commune des îles Marquises (Codim) a initié une étude visant à délimiter une zone de mouillage pour les voiliers en escale à Taiohae afin que les speed boats locaux, les débarquements des touristes de paquebots (environ 17 par an) puis les débarquements de yachtmen ne se chevauchent plus comme c’est le cas actuellement, au petit quai des pêcheurs.
    L’étude en question a débouché sur la délimitation d’une zone réservée aux voiliers allant de la banque de Taiohae à la plage de Paahatea. « Le projet de marina vient compléter cette étude », indique Benoît Kautai. « Par marina j’entends des pontons flottants, la possibilité de fournir de l’électricité, de l’eau, des sanitaires et puis le développement de ce qui existe déjà à savoir un service de blanchisserie et une connexion Internet. »
    «  Tout récemment le Pays a proposé un projet d’extension d’une marina à Moorea et celui-ci n’est pas accueilli favorablement par de nombreux habitants de cette île. Je tiens à faire savoir aux autorités du Pays tout comme à celles de l’État qu’à Nuku Hiva, pour les élus comme pour la population, ce projet de marina est le bienvenu. Nous parlons là du développement économique de l’archipel. »
    Il est à noter également que le mois prochain une cale de halage ouvrira ses portes à Hiva Oa. Les yachtmen pourront désormais effectuer les réparations et autres entretiens de leur embarcation aux Marquises. Avec la concrétisation d’une marina à Nuku Hiva, l’archipel pourrait constituer une halte plus longue pour ces touristes ce qui permettrait de développer une véritable économie dont chaque Marquisien pourrait profiter.

    De notre correspondante Marie Edragas

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete