Les hélices volées étaient prêtes à partir pour la Chine

    jeudi 30 octobre 2014

    Les trois pales d’hélice dérobées en plein jour, la semaine dernière, sur un site appartenant à Manu Le Prado dans la zone industrielle de Vaiare, ont été retrouvées à Papeete en zone sous douane, prêtes à embarquer pour la Chine.
    C’est le ferrailleur, acquéreur de ces pièces de bronze, qui, après avoir pris connaissance du vol dans La Dépêche de lundi, a alerté le propriétaire de la présence des trois pales dans son conteneur. Selon Manu Le Prado, l’auteur du vol est une femme, qui aurait été accompagnée d’au moins une autre personne. Elle a fait le déplacement depuis Tahiti par le ferry à bord d’une fourgonnette d’une société de nettoyage et aurait pris le chemin du retour une fois le vol commis.
    Le ferrailleur qui s’est chargé de la transaction avait toutefois pris la peine de prendre l’identité de sa fournisseuse, sans oublier de noter les numéros de série gravés sur les pales. Apprenant que ces pièces de bronze, d’un poids de 120 kg chacune, faisaient l’objet de recherches, il a de suite contacté le propriétaire pour le prévenir que les objets disparus se trouvaient dans son conteneur sous douane, prêts à prendre le chemin de la Chine.
    Selon Manu Le Prado, d’autres matériaux venant de Moorea auraient été proposés par cette même personne, dont un moteur et de la ferraille d’origines diverses.
    Manu Le Prado attend maintenant de récupérer les deux “chaises d’arbre” (pièces de bronze qui supportent l’arbre d’hélice entre le moteur et l’étambot) disparues elles aussi du même site, un mois plus tôt.

    De notre correspondant Jeannot Rey

    lebororo 2014-10-30 22:10:00
    l'honnêteté est payante! Bravo
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete