Les pêcheurs veulent bénéficier de la baisse du prix du carburant

    mercredi 11 mars 2015

    La baisse du prix du carburant à la pompe acté par le Pays le 1er mars ne concerne pas les pêcheurs professionnels de Polynésie française. Pourtant, selon Jaros Otcenasek, président du syndicat des pêcheurs professionnels polynésiens, la filière pêche hauturière est en souffrance ces dernières années.
    Le poisson se fait rare et il faut aller de plus en plus loin pour en capturer. Ce qui a des répercussions logiques sur la consommation de carburant qui augmente. Un problème pour les pêcheurs, et particulièrement pour ceux qui sont déjà dans le rouge.
    Pour le président du syndicat, le prix du baril du pétrole est à moins de 40 dollars aujourd’hui, les pêcheurs pourraient, en conséquence, prétendre à une baisse qui pourrait aller jusqu’à 30 Fcfp le litre. Or, depuis juillet 2012, le litre est passé de 40 à 51 Fcfp, le prix du baril du pétrole était alors à 148 dollars. C’est ce qui a poussé le Pays à revoir à la hausse le prix du carburant chez les pêcheurs avec la promesse d’une renégociation à la baisse si toutefois le prix du baril baissait.
    Le prix du baril a baissé mais il n’y a pas eu de renégociation du tarif du pétrole pour les pêcheurs. Jaros Otcenasek compte interpeller le gouvernement jeudi sur ce problème.

    Lire notre article en intégralité sur La Dépêche de Tahiti de mercredi 11 mars ou sur notre feuilletage numérique.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete