Les plaques numérotées sur les habitations dès lundi

    jeudi 22 janvier 2015

    “Bon alors, pour venir chez moi, tu prends à droite, puis à gauche, juste entre les deux dos-d’âne, et ensuite c’est au fond tout à fait, au niveau de la 4e servitude, sur la gauche…” OK alors. À Arue, ce genre d’indication pour se rendre chez le cousin du tonton sera bientôt de l’histoire ancienne. Dès lundi, les premières plaques numérotées, fabriquées à Tahiti (400 F l’unité) seront installées devant les habitations, en commençant par l’entrée de la ville, côté Pirae.
    Ce ne sont pas moins de 1 800 insignes, en aluminium, estampillées du logo de la commune et avec numéro gravé, qui permettront désormais d’identifier clairement les adresses des résidents, sur 2 300 foyers environ ; les bâtiments comprenant plusieurs logements n’auront qu’une plaque. Celles-ci, de couleur grise, sont différenciées par une bande bordeaux pour les habitants de la RT1. Ce dispositif complétera les panneaux déjà existants où sont inscrits les noms des servitudes.
    Pour réussir cette opération, la mairie a fait recenser, en novembre dernier, tous les foyers par GPS. Les adresses figurent désormais dans un Système d’information géographique (SIG), un logiciel qui permet d’imprimer un plan de la commune où sont identifiées les résidences.
    “L’objectif premier est de permettre de repérer plus facilement les habitations pour les secours, explique Jeanne Lotou, responsable du bureau des taxes, en charge du dossier. Ce sera également le cas pour les services sociaux par exemple.” Cette nouveauté permettra aussi à la mairie d’avoir les adresses pour envoyer toutes sortes de courrier à ses administrés, taxes pour l’eau et les ordures comprises.
    Pour les boîtes aux lettres, “c’est prévu, explique Jeanne Lotou. Cela devrait se faire dans le courant de l’année 2015.” La mairie doit encore concerter la population. Il se pourrait qu’elle prenne en charge cet équipement.

    Une opération à 5 millions de francs

    Et le facteur, dans tout cela, va-t-il passer ? D’après Jeanne Lotou, ce serait déjà le cas pour au moins “un administré”. “C’est dans la réglementation de la Poste qui doit apporter le courrier aux administrés quand ceux-ci disposent d’une adresse et qui le demandent.”
    La volonté du tavana Philippe Schyle est donc en train de se réaliser. “Cela faisait partie de la feuille de route pour les élections du maire (en mars 2014)”, rappelle Jeanne Lotou.
    Pour autant, cette opération n’est pas unique en Polynésie française. “C’est la volonté des communes et de l’État”, précise Jeanne Lotou. Arue n’est pas non plus la première ville du pays à établir de vraies adresses pour les logements de particuliers. “Je crois que Faa’a en a installé en premier”, dit Jeanne Lotou. “Il y a environ un an”, se rappelle une employée de Faa’a. Mais pour l’heure, seul le tronçon de la RT1 aurait été fait.
    Et Jeanne Lotou de poursuivre : “Je crois savoir que Punaauia et Moorea y travaillent également”. Mahina, qui avance aussi sur ce projet, serait au stade de recherche de financements, son budget dédié comprendrait le coût des boîtes aux lettres.
    Question coût justement, si, selon nos sources, Faa’a aurait dépensé environ 2 millions de francs pour l’installation de ces signalétiques, l’opération totale  à Arue avoisine les 5 millions de francs. La première a fait installer ces plaques par les agents communaux. La seconde a fait appel à un prestataire de service local. Le chantier devrait se terminer “entre un et deux mois”. L’arrêté municipal devrait être signé aujourd’hui ou demain.

    Karim Mahdjouba

    Zorro 2015-01-22 16:30:00
    @ Remond: Tu peux toujours rêver. Le seul trajet que l'OPT s'autorise à 3150 Xpf c'est du sac postal à ta boite postale. Ils ont trop peur de perdre du poids
    REMOND 2015-01-22 15:03:00
    Je lis avec intérêt l'info suivante: “...C’est dans la réglementation de la Poste qui doit apporter le courrier aux administrés quand ceux-ci disposent d’une adresse et qui le demandent...” Est-ce à dire que je pourrais avoir mon courrier à domicile et ainsi économiser les 3150 CPF de Boite Postale que je viens de payer pour l'année? Que je n'aurais plus à supporter les frais de voiture pour visiter cette B.P environ 2 fois par semaines (soit environ 25000 CFP/an pour l'essence et autant pour les frais d'entretient et de réparations - A raison d'un éloignement de 13 Km de la poste avec une portion de 5Km de chaussée complètement défoncée)? J'en suis donc à rêver que je pourrais avoir mon courrier sans me déplacer et tout en économisant plus de 50000 CFP par an...Mais que n'en fais-je pas la demande immédiatement? Ah oui!: je réside à Maraeapai sur le plateau de Taravao et cette précision a un sens pour ceux qui partagent mon calvaire.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete