Les speedboats, coursiers des atolls

jeudi 25 septembre 2014

Les habitants  des onze atolls qui forment  la commune de  Makemo doivent souvent  se transporter d’une île  à l’autre pour pouvoir  se rencontrer dans le cadre  de réunions diverses. Petits et grands peuvent  compter sur les speedboats,  outils indispensables de  liaison inter-îles, et qui  contrairement aux goélettes  ou aux avions d’Air Tahiti,  facilitent les allers-retours. Même si elles sont  plus rapides qu’autrefois,  les traversées durent  cependant plusieurs heures. Mais c’est parfois le seul  moyen de découvrir  les atolls voisins. 

La commune de Makemo, se compose de communes associées dont Katiu, Taenga, Raroia. Elle s’étend sur onze atolls dispersés au milieu de l’océan. Les plus petits d’entre eux ne bénéficient pas de piste d’atterrissage. Les autres, plus peuplés restent inaccessibles car aucune liaison aérienne inter-îles n’existe pour leur permettre de communiquer entre elles. Quant aux liaisons par voie maritime, celles des goélettes par exemple, elles sont à sens unique et ne permettent pas aux agents communaux, élus et même habitants de faire un aller-retour jusqu’au cheflieu pour rejoindre leur île.

Plusieurs heures de mer
Autrefois, grâce à de plus petites embarcations motorisées et un bon navigateur connaissant la haute mer, les liaisons étaient courantes entre les diverses communes associées de l’atoll de Makemo. Les risques et la durée de la traversée étaient bien évidemment plus conséquents. En fonction des besoins administratifs, conseils communaux, réunions diverses ou séminaires, les élus se déplaçaient ainsi. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas.
Le progrès aidant, les moteurs puissants et les embarcations robustes, plus modernes aussi, mieux équipées en matériel de navigation, permettent de rallier en toute sécurité les divers atolls, éloignés de plusieurs milles. Il faut tout de même compter 3 à 4 heures entre Raroia et Makemo, un peu moins entre Taenga et Katiu. Ces bateaux servent aussi pour le transport des écoliers lors de rencontre inter-écoles, comme chaque année dans le cadre du Korero, ce qui permet de déplacer ainsi parents et instituteurs dans l’atoll organisateur. Pour beaucoup, ce mode de navigation est l’unique moyen de découvrir les atolls voisins. Beaucoup ne se sont jamais rendus sur Takume, pourtant situé à moins de 50 minutes de bateau, et encore moins à Taenga, Katiu ou Nihiru. Les agents communaux des communes associées, Raroia, Takume, Taenga et Katiu se sont rendus récemment à Makemo par ce moyen de transport pour suivre une formation, dans le cadre de l’intégration des agents dans la fonction publique. Un déplacement beaucoup moins onéreux pour les communes que si les agents devaient s’y rendre par avion.

De notre correspondante Corinne Levy

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete