Les yachts de luxe se succèdent dans le port

    jeudi 15 janvier 2015

    Si le port de Papeete était un podium, on pourrait presque penser que se déroule actuellement un défilé de mode… De la haute-couture super-ultra de luxe version yacht. Après que le Serene a fait escale avant-hier, c’est en effet au tour de l’Equanimity de jeter l’ancre dans la capitale du fenua. Le navire revient tout juste de Huahine afin de déposer des passagers qui devaient prendre l’avion. Il devrait repartir aujourd’hui pour l’île de Taha’a.
    L’Equanimity peut transporter à son bord 26 passagers, ainsi que 28 membres d’équipage. Long de 91,5 m, équipé d’une piscine, d’un jacuzzi, etc., l’Equanimity, construit en 2013, se classerait en 39e position des yachts les plus grands au monde. Quant à son propriétaire, pas facile de savoir qui il est. Certains sites spécialisés parlent d’un riche homme d’affaires chinois alors que d’autres évoquent un patron sud-coréen. Quoi qu’il en soit, l’heureux propriétaire est sans doute serein (equanimity signifie tranquillité d’esprit), car il doit avoir quelques milliards sur ses comptes en banque pour se payer un tel luxe.
    En revanche, le propriétaire du bateau qui l’a précédé sur les quais de Papeete, avant-hier, le Serene, est connu. De nombreux sites, dont Wikipédia, écrivent qu’il s’agit de Yuri Scheffler, un homme d’affaires russe, magnat de la vodka. Une information confirmée par le site luxury-design.com.

    “Une incroyable ville flottante”

    En 2013, le Serene était classé douzième plus grand yacht du monde, avec une longueur de 133,9 m. Avec ses six étages et ses cinq ponts, ce navire peut accueillir 24 personnes dans 12 cabines. Il est également capable de transporter jusqu’à 52 membres d’équipage.
    Le Serene, battant pavillon des îles Caïman, dans la Caraïbe, est tellement haut de gamme que le site luxury-design.com le décrit comme une “incroyable ville flottante”, avec “une panoplie de divertissements et de loisirs normalement situés dans les grandes villes : gymnase, cinéma, jacuzzi chaud et froid sur le pont principal, un grand ascenseur, un Beach Club et une immense piscine d’eau de mer intérieure”. Sans oublier “un hangar à bateaux, deux plates-formes d’atterrissage d’hélicoptères et un grand hangar pour un petit sous-marin”.
    Pour se le procurer en 2012, Yuri Scheffler aurait déboursé la somme de 330 millions de dollars (environ 33 milliards de francs). Selon le site marinetraffic.com, le Serene, qui avant de faire escale à Papeete, provenait de Manzanillo, au Mexique, se dirige désormais vers Auckland, en Nouvelle-Zélande, soit une traversée du Pacifique en première classe…
    Karim Mahdjouba

        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete